L'ODJ Média



Le Maroc devient un centre de production de cathodes

Les récents investissements comprennent un montant colossal de 490 millions de dollars provenant de la société chinoise BTR, dans une installation dévoilée en décembre 2023.


Rédigé par La Rédaction le Lundi 8 Janvier 2024

Le Maroc est en train de renforcer sa position en tant que producteur mondial de cathodes, avec une vague d’investissements dépassant les 700 millions de dollars provenant d’entreprises chinoises, rapporte Benchmark Minerals Intelligence.



Objectif : 25% des besoins de l'Europe

Ces investissements placent la capacité de production prévue du Maroc à environ un quart des besoins projetés de l’Europe, comme l’indique le rapport. Il note également que les projets comprennent un investissement colossal de 490 millions de dollars de la part de la société chinoise BTR dans une installation annoncée en décembre 2023.
Située dans la ville du Technoparc de Tanger, dans la province de Tanger, la nouvelle usine devrait produire chaque année 50 000 tonnes de cathodes pour batteries lithium-ion. BTR, fournisseur du géant de la technologie Tesla, opère en tant que filiale du China Bao’an Group.

La croissance de la capacité de production de cathodes au Maroc est attribuable  à la hausse des investissements en 2023, alimentée par un afflux important d’investissements chinois provenant d’entreprises telles que Huayou Cobalt, CNGR et Tinci.

En décembre 2023, le Maroc a signé un protocole d’accord avec Guchen Hi-Tech, un conglomérat sino-européen de mobilité électrique, avec des investissements estimés à un montant conséquent de 65 milliards de dirhams (6,4 milliards de dollars).

Pourquoi le Maroc selon Benchmark Minerals Intelligence

Le rapport explique que les investisseurs étrangers sont attirés par le Maroc pour diverses raisons, notamment les liens de libre-échange que le pays entretient avec les États-Unis et l’Europe.

La situation géographique du pays et ses accords commerciaux avec l’UE et les États-Unis en font une destination idéale pour les investisseurs chinois cherchant à exploiter ces deux marchés.

De plus, le Maroc possède d’importantes réserves de ressources naturelles essentielles à l’industrie des cathodes, en particulier ses vastes réserves de phosphate. Le phosphate, un composant crucial dans la fabrication des cathodes de phosphate de fer et de lithium (LFP), joue un rôle central dans ce paysage industriel émergent.

Actuellement, le pays détient des réserves de phosphate pouvant atteindre 50 milliards de tonnes, représentant ainsi 71 % du total mondial.





Lundi 8 Janvier 2024

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média























Menu collant à droite de la page