Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Le Maroc en alternative de la Russie sur le marché mondial des engrais ?


"Selon une analyse, les approvisionnements américains en phosphate s'épuiseront au cours des quatre prochaines décennies, mais le Maroc a suffisamment d'approvisionnement pour au moins 300 ans, et encore plus remarquables sont d'autres prédictions selon lesquelles le Maroc sera en mesure de dominer le marché mondial.

Adil Ben Hamza



Sans phosphates, la production alimentaire mondiale va baisser, ce qui contribuera à d'éventuelles famines dans les pays pauvres, et de fait, la question pourrait changer les estimations actuelles des intérêts stratégiques américains dans la région... La solidité de la position du Maroc sur le marché en matière de phosphate dont l’estimation atteindra 85 % des réserves mondiales de phosphate.

Ce paragraphe est copié d'un long rapport stratégique américain publié en 2013, rédigé par un groupe d'experts dans l'un des instituts stratégiques de l'armée américaine et du ministère de la défense, et il comprenait de nombreuses recommandations pour le gouvernement dans ses relations futures avec le conflit factice au Sahara marocain.

Le rapport, intitulé "Guerre et insurrection au Sahara occidental", présenté uniquement comme une étude académique et ne reflétant pas nécessairement le point de vue officiel des États-Unis, montre son importance dans la conjoncture actuelle, qui voit une guerre russe contre l'Ukraine et la suite à de vastes sanctions internationales occidentales contre Moscou, y compris le pétrole et le gaz, ainsi que les engrais et d'autres secteurs, ces sanctions ont eu un impact rapide sur les marchés mondiaux qui viennent de sortir d'une dépression de deux ans en raison des répercussions de la pandémie.

Mais si les marchés de l'énergie disposent d'alternatives à l'énergie fossile importée de Russie, même si cela nécessitera du temps et beaucoup d'investissements dans les infrastructures, que ce soit pour les pays exportateurs ou pour les pays importateurs, les engrais, qui sont essentiels à la production agricole, surtout que les produits ne peuvent plus être acheminés en raison de la guerre et des sanctions, les exploitations agricoles russes et ukrainiennes souffrent d'une grande pénurie qui peut nuire à la sécurité alimentaire mondiale, d'autant plus que la Russie est un acteur majeur de la production d'engrais au niveau mondial.
 
Cela fait du Maroc la principale alternative pouvant sécuriser la production mondiale de produits agricoles, car il est le troisième producteur de phosphate au monde, car il contient 75% des réserves de phosphate connues au niveau mondial, soit l'équivalent de 50 milliards de tonnes, car le phosphate est une composante essentielle de l'industrie des engrais au niveau mondial.

L'importance du phosphate marocain apparaît dans ce que fait l'OCP, une entreprise publique, en Afrique, la plus menacée par une grave crise alimentaire à la suite de la guerre russe contre l'Ukraine, puisque l'entreprise marocaine contrôle plus de la moitié du marché des engrais sur le continent. Outil politique et diplomatique pour consolider la coopération sud-sud, cela se traduit par un certain nombre de grands projets à l'échelle du continent africain.
 
Cependant, les transformations en cours, notamment la hausse importante des prix de l'énergie , jettent de l’ombre sur la capacité du Maroc à remplir ses obligations envers le continent africain et d'autres marchés mondiaux, étant donné que’il est importateur d'énergie, ce qui affecte sa capacité de production, une question contre laquelle l'Institut du Moyen-Orient avait précédemment mis en garde, notamment en ce qui concerne l'alimentation sécurité en Afrique.

Pourtant, depuis des années, le Maroc connaît un grand développement dans la transition énergétique, c'est-à-dire le passage de la dépendance à l'énergie fossile, dont il importe la majorité absolue, à l'énergie verte. Cette transition, malgré son coût financier élevé, est devenue la seule option qui permettra au Royaume de jouer son rôle dans la sécurité alimentaire mondiale.
 
Rabat trouvera-telle dans les capitales occidentales des partenaires en mesure d'obtenir les financements nécessaires pour donner une dimension réelle et pratique aux sanctions imposées à la Russie, notamment sur l'aspect lié aux engrais et son impact sur la sécurité alimentaire mondiale ?


 
Source: Al-Nahar Al-Arabi



Vendredi 6 Mai 2022

Mustapha Bourakkadi
Journaliste sans la prétention de détenir la science infuse... ma seule ambition est de rapporter... En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.