Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search





Le groupe Tasuta N-Imal chante "Fadma"


Le groupe de musique Tasuta N-Imal, qui signifie «génération future » en langue amazighe lance sa nouvelle chanson «Fadma». Un tube inspiré du poème du même nom.



Un groupe originaire d'un petit village 

Tasuta N-Imal est un groupe originaire du petit village Slilou situé à la ville de Boumalne Dadès entre Tinghir et Ouarzazate. Constitué de six membres, le groupe Tasuta N-Imal inculque dans leur musique les valeurs de solidarité, d’amour et de paix qui caractérisent la région dont ils sont originaires et forment une véritable famille musicale, ancrés autour d’un objectif commun.

Le répertoire musical du groupe s’inspire principalement de l’héritage musical diversifié de la région du Sud-Est de l’Anti Atlas qu’ils mêlent aux blues et au rock du désert, liant traditions et modernité et ciblant ainsi une audience diversifiée. 


"Fadma", une chanson issue de l’art oral populaire amazigh
 
Le groupe s'est inspiré du poème Fadma. Ses paroles ont été chantées dans les mariages et dans les noces. L'histoire du poème remonte à des années, mais son essence n'a pas pris une seule ride. Fadma est donc parmi les chefs-d'œuvre et les trésors de la région

Fadma raconte l'histoire d'une jeune femme amoureuse d’un très bel homme qui est son mari. Son amour pour cet homme a continué à grandir jour après jour jusqu’au moment où elle a su qu’il se mariera avec une autre femme. Dévastée, elle se sent trahie. Elle rassemble alors ses forces et part assister au mariage. Comme le veut la tradition, les femmes et les hommes partagent un moment de joie et de fête en dansant et en chantant des poèmes d’Ahidous. Fadma réunit son courage et récite un poème chiffré pour exprimer subtilement tous ses sentiments par rapport à cette situation.
 
 


Préserver la richesse du patrimoine

Le groupe aspire à transmettre aux générations futures et au monde, à travers la musique, les traditions de la région. D'ailleurs, c'est la raison pour laquelle ils ont choisi le nom « génération future ». Pour ces jeunes, les histoires héritées doivent être protégées et partagées encore plus. Partageant la même vision, Bantunani a diffusé sa chanson intitulée "Lady Aicha". Cette dernière traite l'histoire de Aicha Kendicha et lui rend hommage. 


LODJ avec Hespress





Rokia Dhibat
Jeune journaliste, lauréate de l'ISIC. En savoir plus sur cet auteur
Dimanche 29 Août 2021

Dans la même rubrique :
< >

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.