L'ODJ Média



Le plan inacceptable de Benjamin Netanyahu pour l'après-guerre


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 23 Février 2024



A lire ou à écouter en podcast :


Le plan de Netanyahu, même s'il ne contient pas de détails précis, prévoit une liberté d'action pour les militaires israéliens dans une bande de Gaza démilitarisée après la guerre, afin de contrecarrer toute menace à la sécurité. Il prévoit qu'Israël établira une zone tampon à l'intérieur de Gaza, ce qui suscitera probablement des objections de la part des États-Unis.

Le plan prévoit également que la bande de Gaza soit gouvernée par des fonctionnaires locaux qui, selon le plan, "ne seront pas identifiés avec des pays ou des entités qui soutiennent le terrorisme et ne recevront pas de paiement de leur part".

L'Autorité palestinienne, qui administre certaines parties de la Cisjordanie occupée par Israël, a dénoncé vendredi le plan de M. Netanyahu comme étant "colonialiste et raciste", affirmant qu'il équivaudrait à une réoccupation israélienne de la bande de Gaza. 

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken a déclaré qu'il n'avait pas pris connaissance des détails du plan. Il a toutefois précisé que tout plan devrait être conforme aux principes de base définis par les États-Unis pour l'avenir de la bande de Gaza, "qu'il ne doit pas y avoir de réoccupation israélienne de la bande de Gaza et que la taille du territoire de Gaza ne doit pas être réduite".

L'administration Biden souhaite qu'une Autorité palestinienne réformée gouverne à la fois Gaza et la Cisjordanie, ce qui constituerait une étape vers la création d'un État palestinien. Elle tente en vain d'atténuer la résistance de M. Netanyahu en évoquant la perspective d'une normalisation des relations entre Israël et l'Arabie saoudite, puissance arabe, qui pose comme condition préalable la création d'un État palestinien.

Des responsables américains, israéliens, qataris et égyptiens devraient se réunir à Paris ce week-end pour discuter des efforts en vue d'un cessez-le-feu. Un haut fonctionnaire égyptien a déclaré que l'Égypte et le Qatar apporteraient l'accord conclu avec les dirigeants du Hamas, qui prévoit un cessez-le-feu de six semaines et la libération des otages âgés et malades en échange d'un nombre de prisonniers palestiniens en Israël qui reste à préciser. 

Le Hamas a exigé un arrêt complet de l'offensive israélienne et un retrait de ses troupes de Gaza en échange de la libération de tous ses otages restants, ainsi que de la libération des Palestiniens détenus par Israël, y compris des militants de haut rang.

Depuis le début de la guerre, 30000 Palestiniens ont été tués lors de l'offensive israélienne et près de 70 000 ont été blessés, a déclaré vendredi le ministère de la Santé de la bande de Gaza dont une majorité de femmes et d'enfants.





Vendredi 23 Février 2024

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.







Recherche






















Le bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala
Menu collant à droite de la page