Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Le sens de l’engagement pour servir la cité et l’Etat


En philosophie, l’engagement est l’acte par lequel le sujet initie quelque chose sans que la fin lui soit forcément perceptible. C’est le rapprochement entre une certitude pratique (l’envie de s’engager) et une incertitude théorique (on ne sait à priori pas où l’on va) tout en respectant un contrat moral. Il n’est plus question de jugement mais de résolution valable continûment et de manière irréversible.
L’incertitude théorique est mentionnée ici pour rappeler que le sujet fait le bilan du chemin parcouru jusqu’à lors et décide de prendre un autre chemin dont les contours se profileront au fil du temps.



Par Ali Bouallou

L’envie de s’engager prend forme en général lorsque le doute ou la volonté s’empare du sujet et lorsqu’un besoin fort de parfaire sa morale, son éthique ou ses connaissances se fait ressentir.

Une telle démarche permet d’accéder à la vérité ou ce que les philosophes appellent l’adéquation entre la représentation et la réalité.    

Parfaire ses connaissances pour accéder à la vérité et aussi réformer sa morale permettent d’accéder à ce qu’Aristote appelle « Summum Bonum » c.à.d. le Souverain Bien.

Pour Aristote, cette formule englobe l’ensemble des vertus que celui-ci a explicité dans sa réflexion à savoir la justice, le courage, la mesure, la générosité ou la libéralité, la munificence, la douceur, le bon sens et la sagesse.
 
Selon Heidegger, l’engagement est une sorte de retrait de soi-même de l’être dans le sens de l’« Abritement ». Pour Heidegger, l’abritement est la garantie du surgissement et de l’éclosion. S’abriter dans une posture philosophique, où le renoncement n’a pas de place, pour faire éclore la vraie lumière celle de la raison.

L’engagement permet donc de passer d’une morale « sans nom » basée sur l’ignorance inavouée ou un savoir limité à une morale humaine basée sur la connaissance pure et une critique de la raison par la raison comme dirait Kant.  

Par ailleurs, l’engagement annule la superstition qui submerge le sujet ou l’individu et que Spinoza décrit comme le destin malheureux du besoin absolu de l’être de croire en n’importe quoi sans soulever le moindre doute.   

L’engagement évoque également ce que Heidegger appelle l’oubli de l’être, une sorte de soustraction à la pensée de l’homme pour une mise en attente d’un décèlement. Heidegger appelle cela le dévoilement. Pour faire court, l’engagement est un dévoilement. 
Un engagement par l’Action et par l’Acte selon la métaphysique d’Aristote pour aller au-delà du monde tel qu’il nous est présenté. L’action renvoie au travail intérieur c.à.d. le doute et la recherche de la vérité. L’acte revoie au travail extérieur c.à.d. donner un meilleur sens au monde qui nous entoure. 

Au-delà de la curiosité, ce désir de connaitre le pourquoi et le comment,    l’engagement implique des règles, des obligations et des sacrifices.

En effet, les choses matérielles corrompent les âmes et les esprits. Aucune élévation spirituelle, ou comme cité plus haut, aucun retrait de soi-même de l’être (formule heideggérienne) ne peut se faire sous l’emprise exclusive du monde matériel. Il est indispensable de s’affranchir du rapport immédiat des choses matérielles dans ses rapports à autrui.

La liberté est également un facteur d’engagement. La liberté de décider pour soi, la liberté de conscience et l’affranchissement social contre toute vassalité intellectuelle.
 
Les bonnes mœurs sont aussi liées à l’engagement. Il est bien entendu important que l’engagé ait un comportement individuel et en collectivité en accord avec la morale publique et les convenances sociales.            

Il est aussi indispensable de se défaire du passé et libérer le présent d’éventuelles fautes commises, erreurs de jugement ou offenses quelconques afin d’honorer un engagement. L’être humain a cet avantage d’être capable de réviser la représentation qu’il se fait de soi et de l’autre.

Seules la réconciliation, l’harmonie et la transformation des tourments en amour aussi bien de soi que d’autrui, peuvent mener à une révélation de la vérité et à l’arrêt de la dégradation de l’esprit humain. 

L’ensemble de ces actes permet d’éviter de trahir le sens de l’engagement et ainsi prévenir le ressentiment que l’on peut en éprouver.  
Tout un chacun a en soi un principe d’excellence, ou une force, qui doit guider ses actions. Ce principe est la raison et celle-ci mène à la sagesse, et c’est cette sagesse qui permet de prendre la mesure et le recul avant toute action bienfaisante au sens large.

Seul un être raisonnable peut agir selon des principes organisateurs et des lois d’obligation. La purification morale contre toute impureté permet de mener une vie calme et paisible au travers de valeurs tels que le civisme et la solidarité.

L’engagement est le seul moyen à mon sens pour se reprendre en main et faire honneur à son appartenance à la cité et plus généralement à un Etat.
 

Par Ali Bouallou



 



Jeudi 11 Novembre 2021


Dans la même rubrique :
< >

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.