Menu

Le torchon brûle entre Paris et Washington : Les sous- marins de la discorde .


Après que l'Australie ait annulé un contrat de 53 milliards d'euros avec la France le 15 septembre dernier , pour des raisons de "sécurité nationale" , un vent de crise semble souffler entre Paris et la Maison Blanche



Le torchon brûle entre Paris et Washington  : Les sous- marins de la discorde .
Le contrat du siècle annulé 
 
Camberra a finalement conclu des contrats pour des sous- marins américains et anglais ,et déclare avoir averti Paris que les accords passés avec la France pourraient être annulés . Chose que le Quai d'Orsay réfute . Ce Vendredi la France avait annulé la soirée de Gala prévue à la résidence de son ambassade à Washington .
 
Pire , l'escalade a pris une toute autre tournure lorsque Paris a carrément rappelé son ambassadeur dans la nuit du vendredi.
La rupture de confiance entre des alliés stratégiques est significative et la France qui accuse les américains de mensonge et de trahison pourrait demander une contrepartie ,voire même revoir son adhésion à l'OTAN ! Dans l'histoire des relations diplomatiques entre les deux pays , jamais auparavant de telles tensions , et d'une telle ampleur surtout, n'avaient été enregistrées .
 
Il faut dire que le camouflet et l'affront encaissés par Paris ont eu l'effet d'une bombe car imaginez que le contrat du siècle d'une valeur de 53 milliards d'euros pour la vente de sous-marins à l'Australie a été non seulement annulé , mais le pire c'est l'argument de "sécurité nationale " évoqué officiellement par Camberra . 
 
Il n'en fallait pas plus  pour que Jean Yves Le Drian s'exclame en traitant l'administration Biden de prendre des décisions du genre Donald Trump ! 
 
On comprend bien que pour la France la diplomatie économique , voire diplomatie tout court , n'a pour but que de vendre les fleurons de l'industrie française , mais là le séisme est tellement fracassant , les dégâts trop lourds que la France pourrait même tourner le dos à son traditionnel allié transatlantique. 
 
L'arroseur arrosé ! 
 
La France se donne tous les droits et se croit en terrain conquis avec le Liban , les pays du Maghreb et les pays d'Afrique francophone ,ou Francafrique , qu'elle considère comme sa chasse gardée même si les choses ont changé avec le Maroc .
 
Mais , le Quai d'Orsay a certainement oublié que l'Australie est un allié militaire stratégique pour les Etats-Unis !
 
Un allié ,  de surcroît qui est aux ordres et sous l'autorité de la Reine d'Angleterre qui tient , bec et ongles , à son Commonwealth ! 
Quant au refroidissement des relations entre Paris et Londres , une réunion prévue entre les ministres de la défense des deux pays pour le début de cette semaine a été annulée , c'est dire le climat et l'ambiance qui règnent en ce moment .
Pour Washington , il n'y a pas que l'aspect financier qui compte car dans cette région qui s'étend de l'océan Pacifique à l'océan Indien et jusqu'à la Mer de Chine , les américains s'attendent et se préparent fatalement à un conflit maritime, tôt  ou tard, avec la Chine .
 
Un conflit dans lequel ils ne seront forcément  pas sûrs de sortir vainqueurs vu l'incroyable armada de guerre que Pékin est en train de mettre sur pied . 
 
Dans ce schema , il n'est absolument pas question pour la Maison Blanche de dépendre de sous -marins de fabrication française
Si Camberra a évoqué le motif de sécurité nationale , c'est que non seulement la sécurité des bâtiments de guerre américains et anglais en poste dans la région serait probablement compromise , mais il se peut que des considérations d'espionnage et de renseignements aient présidé à l'annulation du contrat en faveur de Washington et de Londres . 
 
Les espions de Sa Majesté .
 
Durant les cinquante dernières années , la Maison Blanche avait entraîné  ses alliés dans des guerres injustes et injustifiées, y compris celle contre la présumée lutte contre le terrorisme  . 
 
Des guerres qui se sont faites aux frais des monarchies du Golfe et des citoyens des démocraties européennes , alors que le Pentagone s'amusait , sous l'impulsion du complexe militaro-industriel , a essayer les nouveaux armements tout en liquidant les missiles et autres bombes périmés. 
 
Certes , depuis Barack Obama l'Amérique ne fait plus de guerre conventionnelle car l'opinion publique américaine fait pression , mais là il est quasi certain qu'en cas de conflit majeur , il n'y aura plus que Londres pour soutenir Washington . 
 
Les espions de Sa Majesté la Reine  sont passés par là , il n'y a plus et il n'y aura plus dorénavant d'alliance des puissances occidentales,  puisque désormais c'est du chacun pour soi .
 
Est-ce la fin annoncée de l'Occident !? 
 
God Save the Qu'en.
 
Hafid Fassi Fihri 





Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Samedi 18 Septembre 2021




Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html

Magazine créé avec Madmagz.


L'ODJ WEB MAG