Le vagabond




Écouter le podcast en entier :


Par El Montacir Bensaid

Mon esprit est ce vagabond impénitent qui, malgré l’âge, ne cesse de sillonner la vie, de sonder les autres esprits, de comprendre, d’apprendre, de donner, de lire, d’enseigner.

Cet esprit ,constamment en éveil , dirige ma main dans les actes de création et de conception de mes œuvres, dans mon métier d’architecte, celui d’enseignant, de chercheur, d’écrivain.

Je lui ai toujours fait confiance, lui lâchant les brides et le laissant s’instruire, s’amuser et socialiser au gré des rencontres de tous âges, toutes races et cela lui a fait le plus grand bien, le gardant ainsi jeune pour l’éternité.

Je m’adapte à tous, discute et disserte avec les 7 à 77 ans sans distinction, je suis l’enfant pour l’enfant, l’ado pour l’ado, le jeune pour le jeune et le vieux pour le vieux. Cela me stimule et m’interpelle sur ce que je suis vraiment.

La vie est un manège fantastique, j’en ai monté de ses chevaux, ri de ses blagues, pleuré de ses coups du sort.

Mon esprit n’a jamais été aussi pur aussi limpide car  débarrassé des impuretés humaines :Impasse sur les faux amis, éradication des vrais ennemis, choix libre des vrais amours et des amitiés sincères.

Je n’ai jamais su gérer les faux semblants, l’hypocrisie de mes semblables, la mauvaise foi, les vaines promesses, les coups bas en tous genres, la méchanceté gratuite.

Je reste un enfant naïf et désarmé devant ces agissements que mon esprit libre et vagabond   n’arrive pas à cerner.
Mon esprit vagabond est joyeux, malicieux, curieux.

Un confrère architecte de mon âge m’a dit que mon esprit restait jeune parce que j’enseigne à des jeunes et que je suis entouré de jeunes.

Probablement! D’autant plus que j’adore mes étudiants et qu’ils me le rendent bien, il faudra leur poser la question.

Partant de ce constat, comment cet esprit  anime t-il la plupart de  des motards de mon club qui ,sans exception, lors de nos raids, et quel que soit notre âge, nous réduit tous à une bande de gamins insouciants, gaffeurs, provocateurs, jouant dans une cour de récréation ou faisant l’école buissonnière ?

La seule réponse valable c’est que quand l’esprit vagabonde, qu’il ne se prend pas au sérieux, qu’il continue à s’alimenter de tout, observe, écoute, compatit, jouit, il reste jeune et fougueux jusqu’à son dernier souffle.

Amis lecteurs ne vieillissez pas !

« Pasa el tiempo,no la juventud »Poesia inedita de Federico Garcia Lorca.
-Le temps passe,pas la jeunesse-
 
Rédigé par El Montacir Bensaid



Mercredi 13 Juillet 2022


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2022 - 00:58 L'arroseur, arrosé

Samedi 26 Novembre 2022 - 12:12 A la femme et l’homme que nous sommes

Chroniqueurs invités | Coup de cœur



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.