L'ODJ Média



Les États-Unis écartent la France du statut du premier investisseur étranger au Maroc

Le Maroc a accueilli 6,3 milliards de dirhams (MMDH) soit 578 millions de dollars d’investissements des États-Unis au cours des 6 premiers mois de 2022, contre 5,6 MMAD (513,7 millions de dollars) de la France.


Rédigé par Journaleco le Mardi 8 Novembre 2022

Après avoir été le premier investisseur étranger au Maroc pendant plus d’une décennie, la France figure désormais au deuxième rang, durant le le premier semestre 2022, les États-Unis ont pris ainsi le statut du premier investisseur étranger dans l’économie du Royaume.



Selon les données de l’Office des changes

Le Maroc a accueilli 6,3 milliards de MAD (578 millions de dollars) d’investissements des États-Unis au premier semestre 2022, contre 5,6 milliards de MAD (513,7 millions de dollars) de la France.
 
Au cours de la dernière décennie, les investissements directs étrangers (IDE) des États-Unis au Maroc ont connu une augmentation constante, passant de 1,5 milliard de MAD (214 millions de dollars sur la base du taux de change de l’époque) fin 2007 à 6,3 milliards de MAD (578 millions de dollars) en seulement le premier semestre 2022, selon les données OE.
 
Par secteur, l’industrie a attiré le plus grand volume d’investissements étrangers avec près de 10 milliards de MAD (917,4 millions de dollars). Le secteur immobilier est arrivé en deuxième position attirant un volume d’investissement fixé à 3,1 milliards MAD (284,4 millions $).
 
 
 





Mardi 8 Novembre 2022

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 28 Mai 2024 - 12:00 La CTM se lance dans le Transport Maritime

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média | Last Conférences & Reportages