Menu

Maire ou député , il faut choisir !




La commission de l’intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants a entamé l’examen des projets de textes législatifs régissant le système électoral.

Parmi les nouveautés, les présidents de communes de plus de 300.000 habitants ne peuvent pas se présenter aux élections parlementaires.

Ils s’agit des présidents de 13 communes. Un coup dur pour les maires pjidisites Abdelaziz El Omari (Casablanca), Aziz Rabbah (Kénitra), Driss El Azami (Fès), Abdellah Bouanou (Meknès), Mohamed Seddiki (Rabat) et Jamaa Moatassim (Salé), entre autres, qui nourrissaient beaucoup d’espoir quant à ces élections.



La rédaction


Rédigé par La rédaction le Mercredi 24 Février 2021


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté