Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Malgré la pandémie, les plages au Brésil ne désemplissent pas




A lire ou à écouter en podcast :

break_time2smalgr__la_pa1601286948_1_aexy4.mp3 mp3  (314.25 Ko)

Rio de Janeiro est l''une des seules grandes villes du Brésil où le nombre de victimes de coronavirus a considérablement augmenté ces dernières semaines et pourtant, cela n''empêche pas les populations de vivre comme bon leur semble.


En effet, les Cariocas (population de Rio) ont envahi les plages de la métropole ce dernier samedi du mois d’août, à tel point qu''il était difficile de marcher à travers les parasols fixés dans le doux sable des plages.  Selon les consignes des autorités de Rio, les cariocas peuvent nager ou surfer, mais il est strictement interdit de bronzer ou de rester sur la plage. Une chose qui s''avère être impossible pour plusieurs dans la pratique.


Même son de cloche à Sao Paulo.

A 30°C, les plages de la ville ont été prises d''assaut, le trafic routier au niveau des côtes a subi un embouteillage monstre. Une chose qui a valu une mise en garde du secrétaire à la santé de l'État de Sao Paulo, monsieur Jean Gorinchteyn. Il a donc saisi l''occasion pour tirer la sonnette d''alarme. « Les gens croient que la pandémie est terminée et que la vie est revenue à la normale : c''est une grave erreur ».


Pour rappel, au Brésil le coronavirus tue près d’un millier de personnes par jour, et ce, depuis trois mois.

 

Par Samuel Kouassi Concepteur Rédacteur 




Mardi 1 Septembre 2020

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.