Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Marché du travail au T1 : La hausse du chômage des jeunes de 15 à 24 ans demeure relativement significative

Les trois quarts des chômeurs concentrés au niveau de cinq régions


Les données relatives à la situation du marché du travail au premier trimestre 2022 viennent de tomber et font état d'une perte de 58.000 postes d’emploi au niveau national, suite à la création de 90.000 postes en milieu urbain et la perte de 148.000 en milieu rural contre une perte globale de 202.000 postes une année plus tôt.



Hausse du taux de chômage des diplômés de niveau supérieur
Hausse du taux de chômage des diplômés de niveau supérieur
Le HCP qui fournit ces chiffres, situe le taux de chômage au niveau national à 12,1 % contre 12,5 %. Avec un passage de 17,1 % à 16,3 % en milieu urbain et de 5,3 % à 5,1 % en milieu rural.
Globalement, le volume du chômage a atteint, au niveau national, 1.466.000 individus contre 1.534.000 une année auparavant.

Toujours est-il que la hausse du chômage observée parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans demeure relativement significative par rapport avec ce qui est relevé au niveau des autres tranches d'âge de la population.
De 32,5 %, le taux des 15 à 24 ans est passé à 33,4 %, principalement en milieu urbain avec un passage de 45,6 % à 47,7 % alors qu’il a baissé pour les autres catégories de la population.

Chez les diplômés, le HCP relève, globalement, une baisse du taux de chômage de 0,9 point avec un passage de 19,8 % à 18,9 %.

N'empêche que les diplômés de niveau supérieur, regroupent le baccalauréat, les diplômes de techniciens ou de techniciens spécialisés et les diplômes d'enseignement supérieur (facultés, grandes écoles et instituts), ont enregistré une hausse du taux de chômage, passant de 26,2 % à 26,7 % (0,5 point).

A ce niveau, le HCP livre quelques détails : La plus forte hausse a été enregistré parmi les techniciens spécialisés et supérieurs (+3,2 points avec un taux de 35 %), suivis des titulaires de diplômes supérieurs délivrés par les facultés (+1,2 point avec un taux de 28,6 %) et des diplômes supérieurs délivrés par les écoles et les instituts (+0,8 point avec un taux de 9 %).

Par contre, le taux de chômage des diplômés de niveau moyen, regroupent les certificats de l'enseignement primaire, du secondaire collégial et les diplômes de qualification ou de spécialisation professionnelle, a baissé de 16,1 % à 14,4 %. Laquelle baisse est relativement plus importante parmi les diplômés en qualification professionnelle (-2,6 points avec un taux de 22,3 %).

Par région, Le HCP révèle aussi que presque trois quarts des chômeurs (73,2 %) sont concentrés dans cinq régionsCasablanca-Settat (26,8 % de chômeurs), suivie de Fès-Meknès (14 %), de Rabat-Salé-Kénitra (11,6 %), de l’Oriental (11,0 %) et de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (9,7 %).
Et que les taux de chômage les plus élevés sont observés dans l’Oriental (20,2 %) et dans les régions du Sud (19,6 %). Deux autres régions dépassent la moyenne nationale (12,1 %) à savoir Fès-Meknès (14,6 %) et Casablanca-Settat (14,5 %). En revanche, les régions de Béni Mellal-Khénifra, de Drâa-Tafilalet, et de Marrakech-Safi enregistrent respectivement les taux de 9,4 %, 9,0 % et 6,8 %.


Jeudi 5 Mai 2022


Noureddine Batije
Noureddine BATIJE est un journaliste spécialiste en investigation journalistique et traitement de... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Septembre 2022 - 10:03 Le Maroc se procure 150 drones israéliens

Jeudi 22 Septembre 2022 - 08:53 NARSA : Consultez vos infractions en ligne

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.