Maroc - Chine : Les chemins se croisent


Signature de la convention pour favoriser l'accès aux financements chinois prévus par l'initiative "la ceinture et la route"



Par Najib Mikou
Par Najib Mikou
maroc___chine_les_chemins_se_croisent.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (3.05 Mo)

Le Maroc emprunte la Route de la Soie. L'Accord de mise en œuvre est signé aujourd'hui avec la Chine
La Chine avance à pas de géant dans la mise en place du plus grand projet économico-géostratégique de l’histoire de l’humanité, qu'elle a prénommée BRI (Belt and Road Initiative) ou encore la ”Ceinture et la Route”. 

C'est un redimensionnement gigantesque de son ancienne “Route de la Soie”, qui traverse aujourd'hui déjà, plus de 55 pays et en vise près de 70 qui détiennent plus de 60% du PIB mondial. 

Elle a réalisé, financé et raccordé pour ce faire, en un temps record, des milliers de kms d’autoroutes, de TGV et de voies maritimes idoines, sur l'ensemble des "passants" retenus. Ce qui lui a permis de s’infiltrer dans le Centre asiatique et de se rapprocher temporellement de l’Europe, de l'Afrique et de l'Amérique Latine.

Bien plus, et grâce à sa BRI, la Chine est en train de changer le fondement même du Commerce International en convertissant les distances entre les marchés, en distances temporelles au lieu de distances spatiales. À défaut de pouvoir changer l'espace, elle est finalement parvenue à changer le temps.

Un indicateur et non des moindres, pour apprécier un brun de cet exploit chinois : ses conteneurs mettent aujourd’hui 12 jours pour parvenir chez leurs destinataires les plus reculés en Europe Occidentale, en traversant les autoroutes, aérogares et ports iraniens, turques, polonais, au lieu des 50 jours de traversées maritimes auparavant. 

La BRI s'implante également dans une Afrique qui a grandement besoin de produits chinois, ainsi que de très gros investissements chinois pour ses grands projets structurants, dont les infrastructures, les Télécom, l'exploitation des sols et sous-sols...etc. 

Il suffit de survoler les cartes de l'Afrique : sols, nappes phréatiques et sous-sols, mais également, les graphiques du boom démographique en cours dans ce continent qui comptera 2,5 milliards d’âmes en 2050 et près de 5 milliards en 2100, pour comprendre le sens du vent du futur et de ... la Chine.

Notre pays qui confirme aujourd'hui par la signature de cet Accord, sa pleine ouverture sur l'ensemble des grands pôles économiques du monde, ne sera assurément pas qu'un simple "passant" pour la "Ceinture" chinoise. 

Il mettra d'abord à profit les infrastructures portuaires, autoroutières et ferroviaires de la "Ceinture" pour développer ses propres exportations sur l'Afrique, l'Europe, l'Asie et l'Amérique Latine, vers des marchés qui lui étaient jusqu'à présent, inaccessibles et/ou lointains. 

De même qu'il jouera le rôle déterminant de HUB des flux de marchandises et de capitaux chinois notamment, pour l'Afrique, et de partenaire crédible, expérimenté, connu et reconnu en Afrique et en Europe. Sans compter toutes les opportunités d'échanges, de transferts de technologies, d'investissements directs avec la Chine sur notre propre territoire. 

Un formidable Accord si on saura en saisir toutes les opportunités qu'il nous offre. 

Najib Mikou



Jeudi 6 Janvier 2022


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Novembre 2022 - 06:59 Un contre modèle au « choc des civilisations »

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.