Maroc-Croatie : Voici les notes de Coach Walid et ses Lions


L’équipe nationale disputait, ce mercredi 23 novembre, contre la Croatie (0-0) son premier match de la Coupe du Monde 2022. Retour sur la prestation des hommes de Walid Regragui. Joueur par joueur, sans oublier le sélectionneur.



Yassine Bounou 7: serein et peu inquiété, il a été l’auteur d’un arrêt décisif, juste avant la pause, face à Nikola Vlasic, sur l’action la plus dangereuse des Croates. Sa très belle intervention aura été vitale pour les Lions dans ce match assez âpre, mais qui aurait pu basculer rapidement.

Achraf Hakimi 7: il a usé de sa vitesse et multiplié les centres dangereux dans son ailer, contraignant même Dominik Livakovic à un arrêt après une belle frappe à la 65e. Devant la passivité de Hakim Ziyech, Hakimi a revêtu le costume de leader avec assurance, tout en assurant défensivement.

Romain Saïss 6: il a rassuré et a complètement limité Kramaric, muselant l’attaque adverse. Solide sur sa ligne, il démontre l’efficacité de son duo avec Aguerd.

Nayef Aguerd 6: il a tenu son rang, confirmant son retour en forme et son entente avec le capitaine Saïss. Son action la plus distinguée demeure ce dégagement de la tête, à la 72e, après un corner.

Noussair Mazraoui 5: relativement rassurant, le joueur a suscité l’inquiétude en se blessant sur une action anodine, peu avant l’heure de jeu. Il pousse le ballon de la tête pour brusquer le gardien adverse, mais se fait mal en retombant. C’est le quatrième blessé de cette Coupe du Monde.

Sofyan Amrabat 6: certes averti à la 78e minute, Amrabat a été une des satisfactions de la sélection nationale, ce mercredi. Le joueur a fermement limité le virevoltant milieu croate, dont le capitaine Luka Modric. Mais sa qualité de relance est à améliorer.

Azzedine Ounahi 4: lui, a redoublé les pertes de balles et les offrandes aux Croates. Peu inspiré, insipide, le joueur s’est, visiblement, montré dépassé par l’enjeu de la rencontre.

Selim Amallah 5: il a parfois été dépassé, commettant des erreurs évitable par moment. Amallah n’a pas suffisamment pesé sur cette rencontre éclipsé par d’autres éléments plus en réussite.

Hakim Ziyech 4: l’inspiration n’y était pas, la maladresse, si. Il s’est fendu d’une frappe (13e) contrée, puis trois transversales loupées en première mi-temps, et un centre pour Youssef En-Neyri (18e), qui certes fut de qualité, mais qui a été manqué par le Sévillan.

Sofiane Boufal 4: une percée en début de match, puis plus rien. Boufal n’a pas pu constituer un danger véritable dans son aile et occuper les défenseurs croates. Il est comme le reste des attaquants marocains, en manque d’inspiration.

Youssef En-Nesyri 4: Mauvais placement, lenteur, inefficacité...il a  été le symbole de l’imprécision des Lions et de leurs faiblesses offensives. Son action la plus notable est ce dégagement sur une action de Pasalic, sur un coup-franc de Modric.

Walid Regargui 7: il a réussi son coup! Sans être brillant, il a arraché un précieux point face au Croates, mettant en échec les vice-champions en titre. Il aurait pu rêver mieux avec une attaque plus efficace.



LODJ avec Le360.ma


Mercredi 23 Novembre 2022



Lu 119 fois

Salma Labtar
Journaliste junior à lodj.ma, lauréate de l'ISIC En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.