Menu

Meilleurs voeux...pas pieux !




A lire ou à écouter en podcast :

meilleurs_voeux__pas_pieux_!.mp3 mp3  (2.41 Mo)

L’année qui se termine aujourd’hui est définitivement une année pas comme les autres. Mais nul ne peut nier que ce fut aussi une année riche en rebondissements, en actions, en succès et, malheureusement, aussi en déceptions et en peines.  

Dans notre quotidien chargé et trop rythmé, où une actualité chasse l’autre et où notre mémoire n’a jamais été aussi saturée, ni aussi courte, le temps se chargera inévitablement de cautériser les plaies générées par l’année du Covid et faire oublier les peines que cette pandémie a produites et qu’elle continue de produire. Tâchons toutefois de garder à l’esprit les précieux enseignements de cette période inédite de notre Histoire.

Dans ce registre, la principale morale qui se dégage de l’année que nous quittons est sans doute notre capacité à résister et à se régénérer, même face à des catastrophes aux dimensions bibliques, comme c’est le cas pour le Coronavirus. Le Maroc, comme toutes les nations de la Terre, a souffert. Mais sous la conduite éclairée de son Roi visionnaire, notre pays n’a pas flanché face aux nombreux défis sanitaires, économiques, sociaux et politiques imposés par le contexte pandémique. Bien au contraire et en dépit de la modestie de ses moyens, le Royaume a su faire preuve d’ingéniosité et de volontarisme afin de gérer cette catastrophe avec le moins de dégâts possibles.

Le bilan de cette gestion, quoiqu’entaché par quelques imperfections, reste en effet des plus honorables, comparativement avec celui de pays proches ou lointains, autrement plus nantis et plus outillés. Gardons surtout à l’esprit que même en pleine tourmente, notre pays a su garder le cap en ce qui concerne ses fondamentaux politiques et géostratégiques, dont principalement la cause nationale du Sahara marocain qui nous a permis de finir cette année douloureuse en beauté et dans la joie.

Maintenant, pour ce qui est de l’année 2021 qui commence, et au-delà de la tentation de l’optimisme béat qu’inspirent nos succès diplomatiques et les promesses du début d’une campagne de vaccination nationale générale et gratuite, il importe de rappeler que c’est une année qui sera pleine de défis de toutes sortes : renforcement de nos victoires diplomatiques sur le front saharien, lancement du nouveau modèle de développement, organisation des élections municipales, régionales et législatives… autant de défis qui nous imposent de maintenir intacte notre vigilance et notre persévérance pour que nos espoirs ne deviennent pas des vœux pieux. Bonne année et meilleurs vœux à toutes et à tous. 

Publié sur https://www.lopinion.ma





Rédigé par le Jeudi 31 Décembre 2020

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Mai 2021 - 20:37 La nasse et le citron

Dimanche 9 Mai 2021 - 20:47 Élections 2021, Digitalement incorrectes !



 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site