Mondial 2022. Groupe E : Un duel au sommet Allemagne-Espagne


Deux des plus grandes nations du football européen, l'Allemagne et l’Espagne se retrouvent dans le groupe E de la Coupe du monde 2022 au Qatar (20 novembre-18 décembre) pour un duel au sommet.



Si le Japon et le Costa Rica tenteront de déjouer les pronostics, les yeux seront rivés dans ce groupe très relevé sur la Mannschaft, quadruple championne du monde (2014, 1990, 1974, 1954) et la Roja titrée en 2010.

Pour sa 16ème participation au Mondial, l’Espagne souhaite renouer avec la gloire dans le plus grand événement footballistique mondial, après les déconvenues de 2014 (sortie au 1er tour) et de 2018 (élimination par la Russie aux tirs au but en 8es de finale).

Après un long passage à vide marqué par la fin du cycle le plus glorieux de son football : triplé (Euro-2008, Mondial-2010, Euro-2012), la Roja semble retrouver des couleurs après l’arrivée sur le banc de Luis Enrique.

L’ancien international espagnol a insufflé un sang neuf à l’équipe d’Espagne, en misant sur de jeunes joueurs talentueux (Pedri, Gavi, Ferran Torres, Ansu Fati, Yeremi Pino...), tout en continuant de compter sur des joueurs expérimentés comme Sergio Busquets, Koke, Dani Carvajal et Alvaro Morata.

Cette combinaison entre jeunesse et expérience a donné ses fruits, comme en témoigne l’Euro-2021 où les hommes de Luis Enrique ont séduit la planète football avec leur technique et leur jeu plaisant et fluide.

Demi-finaliste de l’Euro-2021 (éliminée par l’Italie aux tirs aux buts), la Roja veut continuer à surfer sur cette dynamique et aller le plus loin possible lors du Mondial qatari.

Favoris du Groupe E, les Espagnols le seront au même titre que les Allemands qui restent sur une élimination précoce au 1er tour en 2018 en Russie, après leur sacre mondial en 2014.

Pour son 20ème Mondial, l’Allemagne devra effacer des mémoires la désillusion de 2018 qui a marqué le début de la fin de l’ère Joachim Löw (2006-2021).

Après un Euro-2021 raté (élimination en huitièmes de finale), l’Allemagne entame une nouvelle ère avec Hansi Flick, ancien entraîneur du Bayern Munich.

Depuis sa nomination en août 2021 à la tête de la Mannschaft, Flick tente de reconstruire l'équipe sur de bonnes bases, et en comptant sur des joueurs qui évoluent essentiellement au Bayern (Manuel Neuer, Josuah Kimmich, Leon Goretzka, Serge Gnabry, Leroy Sané) et dans les plus grands clubs européens comme Manchester City (Ilkai Gündogan), Chelsea (Kai Havertz) ou le Real Madrid (Toni Kroos).

Invaincu lors de ses treize premiers matches avec la sélection allemande, Flick a toutefois fait naître de sérieux doutes sur la capacité de la Manchaft à briller au Mondial qatari, en ratant la qualification pour le Final 4 de la Ligue des Nations fin septembre.

Pour s’arrêter sur son niveau, l’équipe allemande va se mesurer le 27 novembre à son homologue espagnole lors d’un duel qui s’annonce des plus alléchants. Les Allemands ont une revanche à prendre face aux Espagnols, après la défaite cuisante 6-0 que ces derniers leur ont infligé en amical en novembre 2020.

Derrière l’Espagne et l’Allemagne, favoris de la poule E, le Costa-Rica et le Japon tenteront de déjouer les pronostics même si leur tâche semble très ardue.

Pour sa 6ème participation à la Coupe du monde, le Costa Rica, quart de finaliste en 2014, n’aura rien à perdre dans ce groupe très relevé.

Qualifié en barrage intercontinental en battant la Nouvelle-Zélande 1-0, le Costa Rica a difficilement composté son billet pour le Mondial qatari, après avoir terminé les qualifications en 4ème place en Zone Concacaf.

Les coéquipiers Keylor Navas auront fort à faire dans cette poule E qui compte également le Japon, qui dispute sa 7ème Coupe du monde. Les Samouraï Bleus vont miser sur un effectif renouvelé, avec seulement 6 joueurs qui étaient présents en 2018 en Russie, pour créer la surprise et décrocher l’une des deux places qualificatives aux huitièmes de finale.

Le Japon, qui s’est qualifié pour le Mondial qatari après avoir fini deuxième de son groupe dans la zone Asie, à un point de l’Arabie Saoudite (1er), a signé récemment des prestations convaincantes, avec à la clé notamment des victoires contre le Paraguay (4-1) et les Etats-Unis (2-0), mais contre l’Espagne et l’Allemagne, ce sera une autre paire de manches.


LODJ avec AFP


Jeudi 17 Novembre 2022



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Janvier 2023 - 20:45 Incorrigible Mas de Fès


Lu 112 fois

Salma Labtar
Journaliste à lodj.ma, lauréate de l'ISIC En savoir plus sur cet auteur

L'ODJ Lifestyle | Les Chroniques Radio | Breaking news | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Room | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Quartier libre | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine



Magazine créé avec Madmagz.
























Revue de presse