Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









New York : un nouveau piège à rat à base de... Oreo au beurre de cacahuètes


Les spécialistes de dératisation ont pensé à une méthode insolite pour résoudre le problème de rats à New York.



Un nouveau piège high-tech

Comme de nombreuses grandes villes autour du monde, New York est infestée de rongeurs qui viennent gâcher le quotidien des habitants.

Un nouveau piège high-tech utilisant comme appât les célèbres biscuits Oreo pourrait mettre fin à la prolifération de rats dans la ville, selon le New York Times.

Produit à base de cookie Oreo au beurre de cacahuètes

Pour endiguer la prolifération des rats qui devient plus en plus inquiétante, les spécialistes en dératisation ont dû redoubler d’imagination. La société italienne Rat Trap Distribution a justement mis au point un piège ingénieux qui utilise un appât particulier... le cookie Oreo au beurre de cacahuètes.

Ce piège se présente sous la forme d’une grosse boîte dans laquelle on retrouve plusieurs compartiments.

Au-dessus, un compartiment avec les appâts, et en l’occurrence les Oreo et des graines, et, en-dessous, un compartiment rempli d’une substance à base d’alcool dont les vapeurs feraient perdre connaissance aux rongeurs, qui se noieraient alors sans douleur.

Une technique controversée 

Le produit a réussi à convaincre certains restaurateurs, qui l’emploient déjà.

Néanmoins, tout le monde n’est pas un grand fan de cette méthode. Pour l’association PETA, qui milite pour le droit des animaux, il y aurait des façons bien plus humaines de se débarrasser des rats, sans pour autant les tuer.

Le débat est ouvert au sein de New York, où la population de rat ne fait qu’augmenter d’année en année.

L'odj avec 7sur7
Mardi 11 Janvier 2022


Astuce & Insolite | Brèves Lifestyle



Magazine créé avec Madmagz.






Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html



Émission BUZZ'UP
Sur cette Web TV, on débat un peu plus













Partager ce site