Menu



Photo : l’éternel affrontement entre l’homme et la femme


Cette photo du grand photographe malien Malick Sidibé, en exposition actuellement au musée Mohammed VI avec d’autres photographes africains, m’a beaucoup interpellé. Elle représente l’éternel affrontement entre l’homme et la femme.



Par Ali Bouallou

Bien en équilibre, le visage fin, le corps gracieux, dans une posture digne d’une maîtresse en arts martiaux, la femme garde la tête sur les épaules pour affronter les tourments de la vie. Ses premier et dernier affres sont causés par l’homme. Elle l’affronte avec peu de moyens, représenté ici par la pierre de petite taille. Et lorsque je parle de petits moyens, je pense à fortiori aux capacités physiques et financières puisque la femme a bien entendu moins de force et gagne, à positions égales à l’homme, moins bien sa vie alors que ses capacités intellectuelles sont équivalentes sinon supérieures à celles de l’homme. Le regard déterminé, le geste sûr, la femme est jusqu’au-boutiste. Elle est tout à fait capable de jeter la pierre et elle est en mesure de garder l’équilibre et d’aller de l’avant.
 
Quant à l’homme, malgré des moyens plus conséquents représentés par une plus grosse pierre, il demeure hésitant et complètement déséquilibré par sa posture. Nonobstant son assurance et sa maitrise présumées, il finira par s’écrouler s’il jette la pierre. C’est tout le dilemme du couple et de la vie de manière générale ou tout un chacun essaie d’imposer sa loi par plus de moyens au sens large.
 
La vie devrait être tout autre chose. Et pour bien le saisir, je vous invite vivement à visiter dans le même musée l’exposition de Gérard Rancinan et Caroline Gaudriault. Vous en serez décontenancés. Prenez le temps de voir, de lire et d’écouter pour ensuite méditer. Ne ratez pas la performance artistique ou le film « la Probabilité du Miracle ». Un opus philosophique appelant à la quête de soi dans un monde où les états du moi sont légion et où le conformisme bloque toute velléité à l’émancipation et à la “deconstruction reconstructive”.

Ali Bouallou




Dimanche 21 Novembre 2021


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 15:27 Éric Cantona , le Rajaoui







Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.