Menu

Pourquoi a-t-on enlevé le facteur Rhésus du permis de conduire ?


Il fût un temps où figurait, dans le permis de conduire rose d’avant 2015, le facteur rhésus du détenteur. Une obligation, au même titre que le contrôle médical de la vue, jusqu’à ce qu’il soit remplacé par un nouveau, électronique.



Un retour en arrière…

Aujourd’hui, la transition vers le permis de conduire biométrique, ultra-sécurisé et infalsifiable, a omis, encore une fois, d’intégrer le facteur Rhésus, une information qui, lors d’accidents de la route, pouvait faire gagner du temps et préserver des vies.

Connaître son groupe sanguin est très important en cas de transfusion de sang, de grossesse pour prévenir les incompatibilités fœto-maternelles et dans le cas d’une opération chirurgicale, en urgence.

Au moins, au temps du permis rose, tous les acquéreurs de ce document connaissaient leurs groupes sanguins, une information (génétique), qui reste valable à vie, sauf pour les personnes qui font des greffes de moelle osseuse ou en cas de cellule-souche de cordon ombilical totipotente.

En effet, compte tenu du fait que, c’est la moelle osseuse qui détermine le Groupe sanguin, ce facteur ne peut changer naturellement.

L’inscription obligatoire du Groupe sanguin sur le permis de conduire est demandée, de plus en plus, par le personnel de santé, sans être entendus, surtout, des urgentistes, confrontés aux accidentés de la circulation.

Afin d’augmenter ses chances de survie, le détenteur peut, dans ce cas, bénéficier d’une transfusion dans les meilleurs délais.









Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté