Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Printemps : les astuces pour mieux gérer son allergie au pollen


Qui dit printemps, dit arrivée du beau temps et éveil de la nature. Ce qui n’est pas forcément une bonne nouvelle pour les allergiques au pollen.



Dès que le soleil s’installe, les pollens de graminées se généralisent et on assiste à des risques d’allergies plus élevés sur l’ensemble du territoire. On assiste à plusieurs saisons des pollens, étalées de janvier à octobre.

Et quand la saison des allergies arrive, c’est les yeux qui piquent, le nez qui coule, le palais et les oreilles qui grattent et les éternuements pour les personnes allergiques au pollen !

Déterminez à quel pollen vous êtes allergique

En ce qui concerne les allergies saisonnières, il est important de savoir exactement à quoi vous êtes allergique afin de pouvoir prendre les mesures appropriées. Consultez donc un spécialiste pour mieux comprendre votre allergie.

Car en effet, le simple fait de surveiller le taux de pollen chaque jour n’est pas toujours le plus efficace. Si vous ne savez pas à quoi vous êtes allergique, il est difficile de limiter votre exposition.

Prenez votre douche le soir

Étant donné que le pollen peut rester imprégné dans vos vêtements, sur votre peau et dans vos cheveux, il est important de prendre une douche chaque soir avant de vous coucher afin d’éliminer tout irritant. N’oubliez pas d’enlever et de laver également tous les vêtements qui ont été exposés au pollen. De cette façon, vous dormirez beaucoup mieux la nuit.

Aérez au moins 10 minutes par jour

Favorisez l'ouverture des fenêtres avant et après le coucher du soleil. Chez vous, évitez le tabac, les produits d'entretien ou de bricolage, les parfums d'intérieur type encens ou bougies. Ces produits du quotidien, souvent irritants ou allergisants, risquent d'aggraver vos symptômes.

Faites attention quand vous vous déplacez

Si vous sortez de chez vous en voiture, gardez bien les vitres fermées. Si vous vous déplacez à pieds, privilégiez la fin de journée et n'hésitez pas à porter des lunettes en plus de votre masque. Évitez au maximum les activités extérieures telles que le jardinage ou encore les activités sportives.

Buvez un jus d’agrumes frais

Cette boisson extrêmement riche en vitamine C va vous aider à fournir de l'énergie à votre système immunitaire, particulièrement sollicité lorsqu'il est en contact avec les allergènes. En outre, la vitamine C a une action anti-histaminique naturelle en bloquant la sécrétion de l'histamine par les globules blancs.

Nous vous proposons cette recette :

Pressez le jus d'un demi-citron et de 2 oranges. Réfrigérez pendant quelques heures. Avant de boire ce jus d'agrumes, ajoutez une cuillère à soupe de miel bio produit dans votre région. Cela vous aidera à renforcer votre immunité contre les pollens que vos muqueuses nasales vont croiser dans les jours qui viennent.

Buvez un jus d’oignon

Aussi peu appétissant que cela puisse paraître, le jus d'oignon est un remède efficace pour lutter contre la rhinite allergique (d'ailleurs en homéopathie le remède Allium cepa utilisé pour le nez qui coule est issu de l'oignon). L'oignon est en effet constitué de composés sulfurés aux propriétés anti-inflammatoires et est riche en vitamine C, dont on vient de vous vanter les vertus.

Testez cette recette :

Emincez un oignon rouge et faites infuser dans un litre d'eau minérale pendant 8 à 12 heures. La boisson peut être conservée pendant quatre jours au réfrigérateur : buvez-en une à deux fois par jour. Si le goût vous rebute, vous pouvez ajouter une cuillère à café de miel dans chaque verre.

L'odj avec LaDépêche   
Mercredi 27 Avril 2022



Dans la même rubrique :
< >

Astuce & Insolite | Brèves Lifestyle



Magazine créé avec Madmagz.






Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html



Émission BUZZ'UP
Sur cette Web TV, on débat un peu plus













Partager ce site