Menu

Quand le Delta ...plane !


Telle une épée de Damoclès qui menacerait nos têtes , le spectre de nouvelles sévères restrictions sanitaires plane de nouveau . Le ministère de la Santé a mis en garde et celui de l'intérieur de rappeler à l'ordre Walis et Gouverneurs .



Quand le Delta ...plane !
 
L'été de tous les dangers .
 
Une quatrième vague menace et le Variant Delta qui circule sans aucune restriction : voici l'affiche de cet été qui s'annonce très chaud .
 Des foyers ont été découverts à Kénitra et Casablanca et même au sein des établissements hôteliers exploités pour la quarantaine .
 
Un nouveau confinement serait absolument catastrophique et franchement insoutenable pour certains secteurs , dont principalement les activités et services touristiques , à l'exception des établissements réservées à la quarantaine des voyageurs provenant des pays de la liste B , qui eux affichent complet !  . 

Nonobstant le retour massif des MRE , il y a une saison touristique à sauvegarder et dans trois semaines , la fête du sacrifice qui pourrait être l'occasion de déplacements dans tous les sens .
 
On comprend en même temps le douloureux dilemme des autorités car dans le cas d'une dégradation de la situation sanitaire  , il faudra certainement interdire les plages , les Souks , les Malls, les supermarchés et les grandes surfaces .

Ceci , car l'expérience a prouvé que certains commerces essentiels favorisent les attroupements qui engendrent une circulation accrue des Virus .
Entre le marteau des activités socio-économiques et l'enclume de la menace d'une flambée de la situation épidémiologique , nous sommes en présence d'une équation à plusieurs inconnues .
 
Eventuel durcissement  des restrictions 
 
 Le ministère de la Santé a brandi la menace du durcissement des mesures restrictives si les Marocains ne se conforment pas aux mesures sanitaires.

Dans un communiqué publié le 30 juin 2021, le ministère a appelé les Marocains à faire preuve de vigilance et à respecter la distanciation sociale et le port correct du masque. 
 
"Ces deux derniers jours, nous avons pu constater une augmentation accélérée des cas de contamination par rapport à la tendance observée pendant les derniers mois ", a indiqué le ministère qui craint une aggravation de la situation et un retour à la case départ, alors que le Maroc a franchi des étapes importante dans la lutte contre la pandémie .


Laftit recadre ses troupes . 

Le ministre de l'intérieur a vite fait de monter au créneau , emboîtant le pas au ministre de la Santé , adressant au lendemain des mises en garde de Ait Taleb , une note pour recadrer les Walis et les Gouverneurs les appelant à davantage de vigilance !


Dans une note interne adressée aux Walis et Gouverneurs des régions, le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit, demandait aux autorités de redoubler d'efforts pour faire respecter les mesures barrières.  Un recadrage qui fait suite à la détérioration de la situation sanitaire. "Il a été permis de relever, récemment, un début de détérioration inquiétante des indicateurs épidémiologiques relatifs à la maladie covid-19, conséquence directe de l'introduction au Royaume des nouveaux variants du virus et d'une certaine forme d'insouciance qui commence à s'installer chez la grande majorité des citoyens par rapport aux mesures barrières. 
A l'heure où des efforts considérables sont consentis par les pouvoirs publics pour faire face à l'impact de l'épidémie et au moment où la campagne de vaccination continue de se déployer à un rythme soutenu, il n'est pas admis que des comportements irresponsables fassent courir à notre pays le risque d'avènement d'une nouvelle vague de propagation de la pandémie". 

Quand le Delta ...plane !

 

Ainsi , poursuit le ministre, "je vous demande de veiller à la mise en oeuvre stricte et ferme des mesures décrétées par les autorités publiques, notamment : 


- le port correct du masque;

- le respect de la distanciation physique dans les lieux publics;

- l'interdiction des déplacements non autorisés entre 23h et 4h30;

- l'interdiction des rassemblements regroupant plus que le nombre autorisé de personnes (dans les espaces fermés et ouverts);

- le respect de la capacité d'accueil des salles des fêtes, théâtres, cinémas, centres culturels, musées, monuments historiques, bibliothèques;

- le respect de la capacité d'accueil des piscines publiques". 


Un plan d'action ciblé devrait être élaboré, incluant notamment le déploiement de campagnes de sensibilisation à l'endroit des citoyens, à mener surtout au niveau des places publiques et quartiers populaires, et de patrouilles pour sanctionner les contrevenants aux mesures de prévention susmentionnées. 
 

Éviter un confinement à tout prix .
 

Il est évident aujourd'hui qu'il faudra à tout prix , coûte que coûte , éviter un nouveau confinement car notre pays n'en a pas les moyens et les populations ne pourront pas en faire les frais .
Et pour cela , il faudra éviter une vague plus violente du virus !

Oui , mais il est permis d'émettre quelques doutes et des interrogations légitimes  au moment où la saison des plages , des fêtes et des mariages , du retour des MRE , des MRM qui voudraient voyager , les traiteurs et les professionnels du tourisme et de l'événementiel qui voudraient bien reprendre des activités normales . 

Oui , la vie normale  il semble bien qu'il n'en sera pas question avant longtemps  car si les personnes qui ont déjà reçu deux doses peuvent être contaminées par le virus Delta , la messe semble être dite .
 

Surtout lorsque beaucoup de marocains jouent à cache-cache et au chat et à la souris avec les virus , refusant les restrictions contraignantes , ignorant les menaces du ministère de la Santé et les mises en garde de l'intérieur .
 

Il est à espérer toutefois que le gouvernement n'attendra pas la veille de l'Aid pour annoncer la suspension des déplacements entre les villes , car il serait vital d'éviter la même anarchie et la même pagaille que l'an dernier . Sachant que les marocains , dans une large proportion , ne sont pas prêts à sacrifier l'Aid en famille pour un foutu virus .
 

Gouverner , certes , c'est également gérer les imprévus mais surtout éviter les improvisations stupides et ridicules .


Hafid Fassi FIHRI 






Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Samedi 3 Juillet 2021

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Septembre 2021 - 12:16 2 médailles d’or pour l'UM5 au Salon IWA 2021





Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html






L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site