Menu

Ramadan 2021 : Bonne ‘Tramdina’

Le virus soumis de jour au couvre-feu !


De 20h à 6h, pendant le ramadan, ce sera le couvre feu ! C’est ainsi que le gouvernement en a décidé et l’annoncé au peuple par communiqué. C’est tellement impersonnel, un communiqué.



A lire ou à écouter en podcast :

ramadan_2021_bonne__tramdina_.mp3 Ramadan 2021 Bonne ‘Tramdina’.mp3  (2.79 Mo)

Le Dr El Othmani, le chef du gouvernement pendant encore quelques mois, n’a pas osé le dire aux Marocains en face : « Mabrouk le 2ème ramadan de suite cloîtrés le soir chez vous. Je souhaite toute la misère du monde aux petits métiers qui vont ainsi se casser ».

Mais grâce à notre savant médecin en tête de l’exécutif, on apprend que le virus Sras-Cov2 est un prédateur nocturne, qui ne sévit qu’une fois le soleil couché, un peu dans le style des vampires. C’est même très plausible, vu que ledit virus a germé au sein d’une chauve-souris.

Pendant la journée, vaquez à vos occupation bonnes gens, bousculez-vous dans les souks et les transports en commun, Sras-Cov2 dort encore !

N’oubliez quand même pas le masque et la distanciation sociale, puisqu’il n’est pas exclu qu’un Sras-Cov2 qui n’aurait pas pris son ‘shor’ et qui, de mauvaise humeur et n’arrivant pas à trouver le sommeil, chercherait quelqu’un sur qui ‘ytramden’.

Mais de partout à travers le pays s’élèvent des voix irritées, qui trouvent écho sur les réseaux sociaux, celles de petites gens qui exercent des petits métiers, pour qui ramadan est un mois sacré aussi par ses bonnes rentrées. « Et nous, et nous, et nous ??? ».

Pour ces gens là, le Dr El Othmani ne dispose d’aucun remède, si ce n’est du verbiage pseudo-savant qui n’a jamais apaisé la faim d’aucun. Jeûner du lever au coucher du soleil, telle est la loi divine. Devoir emprunter pour se nourrir le soir, c’est celle du gouvernement.

Car s’imaginer qu’un ménage peut couvrir ses besoins de consommation du mois de ramadan avec les 2.000 dhs d’indemnité forfaitaire versée par la CNSS, c’est faire preuve soit d’ignorance soit d'un cruel déni des réalités.

Le fqih El Othmani ne s’est pas présenté, non plus, aux croyants pour leur dire que pour les prières des ‘tarawihs’, il faudra prier pour que l’année prochaine ce soit possible, puisqu’il n’est pas certain que le vaccin peut venir à bout de toutes les variantes du Sras-Cov2.

Des alternatives auraient pu être conçues, tenant compte du besoin des gens de gagner leur vie, comme accorder quelques heures après la rupture du jeûne, avant de baisser les rideaux.

Une communication du gouvernement plus respectueuse des citoyens aurait pu également être privilégiée, pour expliquer que la 3ème vague de cette tenace pandémie, avec des variantes du virus à vitesse de propagation plus élevée, nécessite des mesures radicales de sécurité sanitaire qui obligent de mettre encore une fois en veille la convivialité du ramadan.

Comme les Marocains ne pourront se voir que pendant la journée pendant ce ramadan, alors ou leur souhaite bonne ‘tramdina’.



Ahmed Naji


Rédigé par Ahmed Naji le Jeudi 8 Avril 2021

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 17 Avril 2021 - 01:49 La monétisation des complexes



 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté