Menu

Récession : Le HCP confirme la contre-performance de 7,1 %


En attendant l’arrêté des comptes annuels provisoires en juin prochain, l’année 2020, devrait se terminer avec une contre-performance de l’ordre de 7,1 % de la croissance économique nationale.



Ce taux, récemment, publié par le HCP, en baisse de 0.1 point par rapport à sa prévision publiée en janvier, confirme la récession et est intervenu après l’arrêté de la situation économique nationale au quatrième trimestre 2020.
Un trimestre qui aurait connu une contraction de 6 % de l’économie nationale, essentiellement, sous l’effet de la baisse de 7,3 % de la valeur ajoutée du secteur agricole et de 5,5 % de celle des activités non-agricoles. 

La demande intérieure en recul

Au titre du même trimestre, précise une note d’information du HCP, la demande intérieure qui, généralement, contribue de manière significative à la croissance, s’est contractée de 5,5 % contre une hausse de 1,4 % une année auparavant. Ce qui ramène sa contribution à la croissance économique à -6,1 points. Et ce, suite à une baisse de 4,3 %, des dépenses de consommation finale des ménages accompagnée d’un recul de 0,7 % de la consommation finale des administrations publiques.
A l’opposé, précise-t-on de même source, les échanges extérieurs ont affiché une contribution positive à la croissance se situant à 0,1point  contre 0,8 point une année auparavant.. 


Allégement du besoin de financement de l’économie

Parallèlement, le revenu national brut disponible, suite à une baisse de 5 % du PIB aux prix courants et une hausse de 32,1 % des revenus nets reçus du reste du monde, aurait régressé de 3,3 % au quatrième trimestre 2020 au lieu d’une hausse de 2,8 % l’année précédente.
Et compte tenu de la baisse de 3,2 % de la consommation finale nationale en valeur au lieu d’une hausse de 3,5 % enregistrée une année auparavant, le HCP situe l’épargne nationale à 29,5 % du PIB au lieu de 29,1 %.Et ce, parallèlement au fait que l’investissement brut (formation brute du capital fixe et variation des stocks) ait représenté 29,6 % du PIB au lieu de 33,2 % durant le même trimestre de l’année précédente. 
Ce qui fait que le besoin de financement de l’économie nationale s’est allégé par rapport au quatrième trimestre 2019 passant de 4,1 % du PIB à 0,1 % au quatrième trimestre 2020, conclut le HCP.

La Rédaction





Noureddine Batije
Noureddine BATIJE est un journaliste spécialiste en investigation journalistique et traitement de... En savoir plus sur cet auteur
Jeudi 1 Avril 2021

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Juillet 2021 - 14:38 Manifestations contre le Pass sanitaire en France




Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site