Menu



Remise des bourses «ISTIHQAQ» aux bacheliers de la Fondation Med VI


La bourse «ISTIHQAQ» est décernée chaque année, depuis sa création en 2003, aux enfants des adhérents de la Fondation ayant réussi leur baccalauréat avec excellence et qui poursuivent leurs études supérieures au Maroc.
Le Ministre de l’Education Nationale, du Préscolaire et des Sports, M. Chakib BENMOUSSA, et le Président de la Fondation Mohammed VI de Promotion des Œuvres Sociales de l’Education-Formation, M. Youssef EL BAKKALI ont co-présidé la cérémonie de célébration de la 19ème promotion des boursiers «ISTIHQAQ».



La Fondation Mohammed VI a célébré les meilleurs bacheliers, enfants de la famille de l’enseignement. L’événement a réuni les acteurs du secteur de l’Education-Formation, les meilleurs étudiants parmi les lauréats de la bourse et leurs parents. C'était une occasion pour célébrer l’excellence scolaire et consacrer les efforts consentis par les différents intervenants au sein du système éducatif national.

Cette année, près de 1900 bacheliers bénéficient de la bourse «ISTIHQAQ». Les lauréats ont tous mention Très bien, dont trois ont enregistré les premières notes au niveau national.

Il s’agit de :

· Amina Zerouali (19.53) : elle a réalisé un double exploit en décrochant la première moyenne du baccalauréat au niveau national et la première note dans la branche des sciences expérimentales.

· Saliha AAZIZ (17.51) : elle a eu la première note nationale dans la branche du baccalauréat professionnel.

· Safia SOUIBA (17.46) : elle a obtenu la première note nationale dans la branche des arts appliqués.

 

Parmi les bénéficiaires de la bourse ISTIHQAQ au titre de l’année 2021, les filles représentent 63% contre 37% pour les garçons.

La moitié de ces boursiers (51%) est issue de l’école publique et 49% d’entre eux proviennent de l’enseignement privé.

Concernant la répartition par branche d’études secondaires, 64% des bénéficiaires ont obtenu leur baccalauréat en sciences expérimentales tandis que 24% sont spécialisés en sciences mathématiques.

L’Académie Régionale de l’Education-Formation de Casablanca-Settat concentre 18% des boursiers, suivie par l’Académie de Rabat-Salé-Kenitra avec un taux de 17% et de l’Académie de Fès-Meknès qui enregistre 14% du total des boursiers.

Quant à leur orientation après le baccalauréat, 28% de ces étudiants sont inscrits dans des facultés de médecine et de pharmacie, et 24% dans des écoles d’ingénierie. Les classes préparatoires accueillent, quant à elles, 23% des boursiers ISTIHQAQ.

Les boursiers vont recevoir une bourse de 30.000 DH répartie sur 3 années d’études. Depuis 2003, la Fondation a accordé plus de 16.600 bourses pour un budget global de 421 millions de DH.

 




Vendredi 24 Décembre 2021


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 30 Juin 2022 - 01:36 Si je pouvais !

Mercredi 22 Juin 2022 - 13:01 Le "Nouveau monde"

Coup de cœur | Chroniqueurs invités



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.