L'ODJ Média



Renaissance culturelle : l'église Buenaventura de Casablanca


Rédigé par le Mardi 27 Février 2024

La richesse historique de l'église Buenaventura, nichée au cœur de Casablanca, transcende les époques, offrant un témoignage vivant de la tolérance et de l'ouverture de la société marocaine.



Un héritage ancré dans le temps

Au cœur de Casablanca, l'église Buenaventura a été inaugurée solennellement le 2 février 1891.

Érigée sur un lot de terrain à l'intérieur des murailles offert par le Sultan Moulay El Hassan au roi d'Espagne en 1877, cette église incarne la riche culture de tolérance ancrée dans la société marocaine.
 
Baptisée du nom du père Buenaventura Ellaury, président de la mission catholique à Casablanca entre 1889 et 1891, elle répondait à la demande croissante des fidèles catholiques, en particulier des Espagnols, qui affluent vers la ville à la fin du XIXe siècle.

En 1907, elle devient le point de ralliement de la plus grande communauté d'immigrés étrangers.

Des débuts modestes à une église majestueuse

Les Espagnols, nombreux dans les activités portuaires, les chantiers navals et les sociétés céréalières, ont activement participé à l'essor économique de la région.

Pour leur permettre d'exercer leur culte, le Sultan Moulay El-Hassan a généreusement accordé un terrain rue de Tanger en 1877, d'une superficie de 1260 m².
 
Cependant, faute de moyens, la construction de l'église a été retardée de 23 ans. La première pierre a été posée le 18 décembre 1889, et après plus d'une année de travaux, l'église a été officiellement inaugurée le 2 février 1891.

Elle comprenait non seulement un lieu de culte, mais aussi une habitation, une école, un refuge pour les sans-abris, et des dépôts de provisions.

De l'église à la maison de la culture

L'église a été initialement baptisée du nom de Saint-Buenaventura des Franciscains en référence au père Buenaventura Ellaury. Au fil des années, elle a été plus communément appelée Buenaventura, devenant ainsi la seule église intra-muros de Casablanca où l'espagnol prédominait.
 
Après l'indépendance, en 1968, l'église a fermé ses portes et a lentement décliné par manque de moyens. Cependant, en 2010, elle a été sauvée par le projet de réhabilitation de l'ancienne médina de Casablanca.

Transformée en un établissement socioculturel, elle est devenue la "Maison de culture Ancienne Médina".

Renaissance culturelle et éducative

En 2014, l'église Buenaventura a été au centre d'une nouvelle phase de transformation.

Dans le cadre du projet de rénovation de l'ancienne médina, elle a été réhabilitée et convertie en une Maison de la Culture.

Ce lieu de 1 250 m² comprend désormais une salle d'exposition, une salle de lecture pour personnes à mobilité réduite, une bibliothèque riche de 6 492 titres, un espace dédié aux enfants, et une salle multimédia.
 
Restée à l'abandon pendant des années, cette nouvelle orientation vise à promouvoir la lecture parmi les jeunes, sensibiliser à la préservation du patrimoine, et lutter contre l'exclusion et l'analphabétisme dans les milieux défavorisés.

Depuis sa fermeture en 1968, l'église a également servi de refuge à des familles en difficulté. En 2011, avant le début des travaux de réaménagement, les habitants ont été relogés.

Un avenir prometteur

Aujourd'hui, la Maison de la Culture Buenaventura continue de jouer un rôle crucial dans la revitalisation de l'ancienne médina de Casablanca. Alors que l'équipe en charge s'efforce de mettre en place des équipements et des livres, l'établissement offre une perspective culturelle et éducative.

L'espace dédié à l'éveil est en cours de développement, soulignant le besoin urgent de main-d'œuvre qualifiée, en particulier d'éducatrices, pour répondre aux besoins de la jeune enfance du quartier de l'ancienne médina.
 
Ce projet s'inscrit également dans une vision plus vaste de la réhabilitation de l'ancienne médina, comprenant la création d'un espace de rencontre intergénérationnel financé par l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

Celui-ci aspire à rapprocher les générations à travers diverses activités socioculturelles, encourageant l'inclusion, l'éducation, et le partage entre les habitants de Casablanca.
 
En somme, l'église Buenaventura, témoin d'une histoire riche et variée, demeure un pilier de la culture et de l'éducation au cœur de Casablanca, reflétant la volonté de préserver l'héritage historique tout en investissant dans un avenir prometteur.

Casablanca, Buenaventura, église, histoire, transformation, patrimoine, culture, rénovation, médina, tolérance, ouverture, société, Espagnols, immigrants, réhabilitation, Maison de la Culture, éducation, jeunesse, bibliothèque, exposition, préservation, métamorphose, Renaissance






Mardi 27 Février 2024

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




Titre de la page

Un magazine créé avec Madmagz.



Titre de la page




Recherche






















Votre Titre
Le bouquet L'ODJ :  Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala
Menu collant à droite de la page