L'ODJ Média



Téhéran confirme avoir lancé des centaines de drones et de missiles sur des cibles Israéliennes

L’inquiétude d’un conflit ouvert entre l’Iran et Israël se concrétise.


Rédigé par La Rédaction le Dimanche 14 Avril 2024

Des drones ont été lancés par l’Iran «depuis son territoire» sur Israël ce samedi 13 avril dans la soirée, a annoncé le porte-parole de l’armée israélienne. Peu après, le régime iranien a confirmé dans un communiqué à la télévision d’Etat avoir tiré «des centaines de drones et de missiles» sur des «cibles spécifiques à l’intérieur des territoires occupés».



L’Iran aurait lancé environ des centaines de drones et missiles de croisière

Les objectifs des projectiles lancés, qui ne seront atteints qu'après plusieurs heures, restent inconnus pour le moment. En réponse, l'armée israélienne, en collaboration avec les États-Unis, travaille à intercepter les drones avant qu'ils n'atteignent leur cible. D'après Canal 12, une chaîne de télévision israélienne citée par Reuters, l'Iran aurait envoyé près de cent drones et missiles de croisière, certains ayant été abattus au-dessus de la Syrie et de la Jordanie. Face à cette menace, la Jordanie a activé l'état d'urgence.

La Maison Blanche indique que cette attaque pourrait durer plusieurs heures, avec la possibilité que d'autres engins soient lancés par des alliés de l'Iran, tels que le Hezbollah libanais. En anticipation, Israël a relevé son niveau d'alerte, fermant les écoles et autres établissements scolaires, et a même fermé son espace aérien après une journée marquée par la saisie d'un navire par les Gardiens de la révolution iraniens.

Le porte-parole de l'armée israélienne, Daniel Hagari, a annoncé que les systèmes de défense aérienne étaient en état d'alerte, avec des avions de combat patrouillant prêts à intervenir, bien que le système de défense aérienne ne soit pas infaillible. De son côté, le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a affirmé dans un discours télévisé que l'État était prêt pour une attaque directe de l'Iran, avec des systèmes de défense prêts à répondre à tous les scénarios, défensifs comme offensifs, en réaffirmant que toute attaque contre Israël entraînerait une réplique.

Le président américain Joe Biden a quant à lui écourté son séjour dans le Delaware pour retourner d'urgence à Washington afin de consulter son équipe de sécurité nationale concernant la situation au Moyen-Orient. Les États-Unis, alliés d'Israël, ont également annoncé l'intention de déployer des ressources supplémentaires dans la région pour renforcer la dissuasion régionale et la protection des forces américaines.

Face à l'escalade des tensions, Israël a suspendu les activités éducatives et les sorties scolaires, limitant les rassemblements à 1 000 personnes maximum, surtout en prévision de la fête de Pessah.

Des mesures similaires ont été prises par la Jordanie et l'Irak en fermant leur espace aérien.

Les Pays-Bas ont fermé leur ambassade en Iran, et d'autres pays européens ainsi que les États-Unis ont conseillé à leurs citoyens d'éviter tout voyage en Iran. Lufthansa et Austrian Airlines ont suspendu leurs vols vers Téhéran.

Breaking news de ce dimanche 14 Avril 2024

Israël et des pays alliés ont « déjoué » l’attaque iranienne contre son territoire en interceptant « 99% des tirs », a déclaré dimanche le porte-parole de l’armée israélienne.

« Nous avons intercepté 99% des tirs vers Israël », a déclaré le contre-amiral Daniel Hagari dans une allocution télévisée, après une attaque massive menée par l’Iran au cours de laquelle ce dernier a lancé « plus de 300 drones et missiles » vers Israël.

Aucun drone ni missile « n’a pénétré le territoire d’Israël » tandis que seuls quelques missiles balistiques « sont entrés et ont touché légèrement la base de Nevatim »

« La base est toujours en activité et les pistes sont utilisées pour des atterrissages et des décollages. »

​« 300 projectiles ont été lancés au cours de l’attaque, dont 170 drones interceptés sans atteindre Israël.

« C’est là que le Commandement militaire américain pour le Moyen-Orient (Centcom) a fait un énorme effort »

« Sur les 30 missiles de croisière iraniens lancés, aucun n’est entré dans l’espace aérien israélien », a ajouté l’amiral Hagari, « 25 d’entre eux ont été mis à terre par des actions israéliennes, en dehors de l’espace aérien. ».

L’amiral Hagari a précisé que « 110 missiles balistiques avaient été lancés », dont « quelques uns seulement sont tombés sur le territoire israélien », notamment sur la base aérienne de Nevatim.

« Avec les Etats-Unis et d’autres partenaires, nous avons réussi à défendre le territoire de l’Etat d’Israël », a abondé le ministre de la Défense israélien, Yoav Gallant  »





Dimanche 14 Avril 2024

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média























Menu collant à droite de la page