Menu

Télétravail : Non, le pyjama ne donne pas la flemme




Article à écouter en podcast

teletravail__non,_le_pyjama_ne_donne_pas_la_flemme.mp3 Pyjama-Télétravail  (1.02 Mo)

Avec le télétravail, plus besoin de mettre un costume-cravate ou un tailleur. Seuls face à leurs ordinateurs, certains salariés travaillent en pyjama. Cette nouvelle habitude est toutefois accusée de favoriser la paresse : les employés en pyjama sont soupçonnés d'être moins motivés que les autres. Mais le sont-ils vraiment ? Travailler en pyjama n’a en fait aucune répercussion sur la productivité, c’est ce qu’a révélé une étude australienne publiée dans The Medical journal of Australia.

Selon David Chapman et Cindy Thamrin, deux chercheurs austaliens, 41 % des salariés sont devenus plus productifs en télétravail. Parmi les volontaires de l’étude, 59 % travaillent en pyjama au moins une fois par semaine.

Mais si le port du pyjama n’affecte pas la productivité, il serait en revanche associé à une tendance à la dépression. 59 % des volontaires ont dit que leur moral a baissé durant la période de télétravail. Les auteurs de l’étude ont souligné qu’il existent de plus en plus de preuves sur l’influence de l’habillement sur le moral. Ils ont évoqué le « syndrome du pyjama bleu » observé chez de nombreux patients dépressifs, syndrome cité notamment dans une étude menée par des psychiatres du Centre hospitalier Guillaume Régnier de Rennes, en 2017.

Mais une solution existe.  Selon David Chapman et Cindy Thamrin, le simple fait de s'habiller avant de se mettre au travail peut protéger contrer les effets néfastes du télétravail sur la santé mentale.
 

Lounja Bensmain
Lu 72 fois
Lundi 15 Février 2021





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 26 Février 2021 - 18:59 Connaissez-vous les bienfaits du laurier ?



Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.