Menu
lodj lodj
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
search





Un demi siècle de coopération médicale maghrébine


Les relations scientifiques et de coopération entre les médecins maghrébins ont commencé vers la moitié des années soixantes (1960). Les congrès médicaux maghrébins se sont tenus régulièrement et de façon alternative chaque année dans un pays maghrébin. Les 3ème, 4ème et 5ème congrès Médicaux Maghrébins ont été organisé respectivement à Tunis (14-15-16 Mai 1973), à Rabat ( 12-13-14 Mai 1974) et à Alger (5-6-7 Mai 1975).
Quant aux 43eme, 44eme, 45eme et 48eme congrès médicaux maghrébins, ils ont eu lieu respectivement à Oran en Algérie (17-18 mai 2014), à Tozeur en Tunisie (19-20 novembre 2015), à Casablanca ( 2 et 3 décembre 2016) et puis le 48eme, à Tunis en Tunisie (9 et 10 novembre 2018).



Par Dr Anwar CHERKAOUI

L’Actualité maghrébine dans la chirurgie de l’os, des muscles et des articulations
 
Depuis vendredi 10 septembre 2021, des chirurgiens orthopédiques du Maroc, de l'Algérie et de la Tunisié, tiennent à distance, Covid oblige, une réunion de formation chirurgicale continue sur la prothèse totale de la hanche en ambulatoire.

La tenue de ce maghreb de l'orthopédie (Chirurgie des os, des muscles et des articulations), est une suite logique des rencontres annuelles maghrébines des médecins algériens, marocains et tunisiens, dans différentes spécialités médico-chirurgicales, depuis plus de 40 ans.

En Alternance, et sans interruption, une ville, généralement, la capitale de chacun des pays maghrébins, abrite un congrès maghrébin de tel ou tel spécialiste.

Pour les professeurs RAFAI et Farid ISMAEL, l’actuel et l’ancien président de la société Marocaine de traumatologie-orthopédie, la Tunisie, l'Algérie et le Maroc ont toujours partager leurs expériences cliniques et thérapeutiques à travers des congrès, des cours, des formations diplômantes et pandémie oblige par des webinar.

Cette édition 2021 sur les actualités diagnostiques et thérapeutiques en orthopédie, est organisée par les tunisiens avec la participation d'éminents chirurgiens algériens et marocains.

Cette session de formation continue en orthopédie développe les arguments scientifiques pour faire bénéficier un patient en ambulatoire d’une prothèse totale de la hanche (PTH).

Dans son livre «  30 ans de développement de l’orthopédie Marocaine, Pr Abdelouahed ISMAEL, pionnier de la traumatologie-orthopédie marocaine, cite un fait historique important. « Avant même une action marocaine pour regrouper les orthopédistes marocains, plusieurs volontés et initiatives, ont concentré leurs efforts, dès le début des années 70 pour former une société savante Maghrébine d’orthopédie ».

L’histoire retiendra que cinq noms, Pr TRIAS et Pr MARTINI (France), Pr KASSAB (Tunisie), Pr MEHDI ( Algérie) et Pr Abdelouahed ISMALE (Maroc), ont décidé, en 1975, année de la marche verte, la création d’une société savante Maghrébine de chirurgie-orthopédique et traumatologique.
 
L’Union  des Sociétés  Maghrébines de Pédiatrie

En 1975, en marge du Congrès Médical Maghrébin tenu à Alger, et dont un des thèmes principaux était « La malnutrition protéîno-calorique de l’enfant », dont le rapport a été présenté par le Maroc, les présidents des Sociétés de Pédiatrie d’Algérie, Mme le Pr Alia Benallègue, de Tunisie le Pr Béchir Hamza et du Maroc le Pr Mohammed Tahar Lahrech ont jeté les bases de la création de l’Union des Société Maghrébines de Pédiatrie.

Ils ont décidé d’organiser chaque année et alternativement dans chacun des pas du Maghreb des « Journées Maghrébines de Pédiatrie pour traiter de thèmes de pathologie infantile qui préoccupent les pédiatres maghrébins.

Ils ont également projeté de s’impliquer et de participer de façon concertée au niveau des associations régionales et internationales de Pédiatrie comme l’Union des Sociétés arabes de Pédiatrie, de l’Union des Sociétés de Pédiatrie du Moyen-Orient et de la Méditerranée ou encore l’Association Internationale de Pédiatrie.

En 1980, se sont tenues les 1ères Journées Maghrébines de Pédiatrie à Tunis. Chaque pays membre a présenté un rapport sur un des trois thèmes du Congrès ainsi que des communications libres et affichées. Puis successivement, les années suivantes, les journées se sont déroulées alternativement au Maroc, en Algérie et en Tunisie sans interruption jusqu’à nos jours.

En 1988, il a été décidé de changer la dénomination de ces journées en Congrès Maghrébin de Pédiatrie. Il a été décidé aussi d’inclure la Lybie et la Mauritanie. Ainsi, le 18ème congrès s’est tenu à Tripoli sous la présidence du Dr Al Zoubeidi en 1998 et le 24ème à Nouakchott en 2003 sous la présidence du Dr Isselmou
 
Les sciences médicales maghrébines de mai 1974 à novembre 2019
 
Pour Pr Said Moutawakil, président d’honneur de la société marocaine des sciences médicales, les relations entre les médecins maghrébins se sont établies dès la moitié des années soixantes (1960).

Ces échanges ont été formalisés par la société marocaine des sciences médicales, la société algérienne des sciences médicales, la société algérienne de chirurgie et la société tunisienne des sciences médicales.

Chacun des pays maghrébins organisait à tour de rôle le Congrès Maghrébin des Sciences Médicales.

Ce congrès  était annuel avec un thème principal commun défini un an d'avance par les bureaux respectifs des sociétés scientifiques des pays Maghrébins.

Parallèlement, chaque année le Prix Maghrébin médical était offert par le Président tunisien Feu Habib Bourguiba au meilleur travail scientifique maghrébin sur les sciences médicales.

Pendant ces congrès les ministres de santé des pays maghrébins se réunissaient ainsi que les doyens des facultés de médecines.
Malgré la tension entre l'Algérie et le Maroc, sa majesté feu Hassan II tenait à la régularité des réunions maghrébines et entouraient le monde médical Maghrébin de sa haute sollicitude.

L’ancien Ministre de la santé du Maroc, feu Abderrahim  Harouchi avait lancé  le diplôme Maghrébin de pédagogie médicale.
« Après le printemps arabe et surtout à cause de la situation en Tunisie, le congrès maghrebin des sciences médicales va s'essouffler et s'arrêter en 2019 à cause de la pandémie. De même, l'arrêt unilatéral des relations diplomatiques avec le Maroc, décidé par l'Algérie va être lourd de conséquences sur la coopération scientifique médicales entre les pays du grand maghreb », indique Pr Saïd Moutawakil.

Lors de ces congrès maghrébins de médecine, de grandes thématiques ont été  débattus, notamment la tuberculose et le cancer au Maghreb, les accidents de la voie publique, l'assurance maladie, les nouveaux défis de la médecine, les financements des systèmes de santé, le médicament au Maghreb, les transplantations d'organes, l'éthique médicale et la responsabilité médicales.
 
Parmi les noms illustres qui ont présidé aux destinées des sociétés maghrébines des sciences médicales, on peut citer parmi les marocains,  Pr Maaouni  Ali ( l’actuel médecin du Roi Mohammed VI, le Pr Abdelkrim Bennis, Feu Pr Moulay Ahmed Iraqui ( ancien Minstre de l’environnement/ 1er gouvernement Youssoufi)  Pr Said Benchekroun et Pr Saïd Moutawakil. Pour les médecins tunisiens, il y avait Pr Gueddich et Pr Ridha chafi...Pour l'Algérie, Pr Hammad, Pr Joumaili, le Pr Graba et Pr Guerinick

Il est à rappeler que le 3ème, 4ème et 5ème congrès Médicaux Maghrébins se sont tenus respectivement à Tunis (14-15-16 Mai 1973), à Rabat ( 12-13-14 Mai 1974) et à Alger (5-6-7 Mai 1975).

Quant aux 43eme, 44eme, 45eme et 48eme congrès médicaux maghrébins, ils se sont tenus respectivement à Oran en Algérie (17-18 mai 2014), à Tozeur en Tunisie (19-20 novembre 2015), à Casablanca ( 2 et 3 décembre 2016) et puis le 48eme, à Tunis en Tunisie (9 et 10 novembre 2018).
 
La chirurgie infantile maghrébine au devant de la scène
 
Autre illustration de la coopération entre les chirurgiens maghrébins, un des congrès maghrébins de chirurgie infantile, organisé par la Société marocaine de chirurgie pédiatrique (SMCP), en partenariat avec la Fédération maghrébine de chirurgie pédiatrique (FMCP), avait été marqué par le vibrant hommage rendu au Pr Abderrahim Harouchi, ancien Ministre marocain de la santé,
 
Les Spécialistes maghrébins planchent sur la médecine du sommeil
 
Promouvoir les connaissances en matière de la médecine du sommeil et favoriser l’évolution de cette spécialité dans les pays maghrébins, ont constitué la charpente du 1er congrès maghrébin des maladies du sommeil, qui a coïncidé avec le 6eme congrès national de la société marocaine de médecine du sommeil, présidée par Dr Fouzia KADIRI. Cette médecin ORL de formation, précise que La médecine du sommeil est l'une des disciplines médicales ayant le plus progressé au cours des dernières années grâce aux progrès de l'électrophysiologie,médicale, de la génétique et de la pharmacologie
 
Le Maghreb de la transplantation d’organes
 
Pour Pr Tariq SQALLI HASSANI, président de la société marocaine de néphrologie, chef de service des maladies rénales au CHU de Fès et vice doyen de la faculté de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire de Fès, les médecins néphrologues marocains, algériens et tunisiens, travaillent depuis plusieurs années, en coopération avec la France, pour la mise en place d’un véritable programme de don et de transplantation d’organes au profit des patients maghrébins qui souffrent d’insuffisance rénale terminale et dont la survie dépend uniquement de la dialyse rénale.
 
La neurologie du sujet âgé dans les pays maghrébins
 
Un des derniers congrès de la société marocaine de neurologie, organisé en collaboration de  la Fondation Marocaine de lutte contre les Maladies Neurologiques et la Fédération Maghrébine de Neurologie a vu la  participation d' environ 300 neurologues venus des 4 pays du Maghreb (Algérie, Tunisie, Mauritanie et Maroc). Les 3 thèmes principaux choisis ont porté sur la neurologie du sujet âgé, les céphalées, et l’apport de l’imagerie dans le diagnostic et le suivi thérapeutique des maladies neurologiques
 
Malgré le Covid, pas d’arrêt pour la coopération médicale maghrébine
 
Dans la continuité de la coopération scientifique médicale entre les pays du Maghreb, plusieurs réunions de formation médicale continue sont au programme de ce dernier trimestre 2021.

Le 17ème congrès de la Fédération Maghrébine d’endocrinologie (FMED), jumelé au 44 ème congrès de la société Marocaine d’Endocrinologie, Diabétologie et Nutrition, est prévu à Marrakech du 13 au 17 octobre 2021, indique son président  Dr Hamdoun HASSANI. Le thème portera sur le vécu du malade diabétique dans les pays du Maghreb. Les travaux scientifiques se dérouleront en présentiel et à distance.

Autre rencontre scientifique dans le calendrier du Maghreb Médical, le 26eme congrès de cardiologie, qui aura lieu à Marrakech du 14 au 16 octobre 2021, indique sa présidente Dr Aicha Aouad, qui rappelle par ailleurs que le 24ème Congrès National de Cardiologie jumelé avec le 22ème Congrès Maghrébin de Cardiologie, se sont tenus à Marrakech du 17 au 19 octobre 2019. 
Enfin, le 17ème Congrès Maghrébin d'Hématologie ( maladies du sang ) est programmé à Marrakech, du 7 au 9 octobre 2021.
 
Par Dr Anwar CHERKAOUI





Jeudi 16 Septembre 2021