Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Une nouvelle zone militaire à Errachidia


Le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d'État-major Général des FAR - Avec cette nouvelle zone est, le Royaume donne forme et contenu à une double préoccupation : celle d'une stratégie défensive ; celle aussi d'une sécurisation.



Par Mustapha Sehimi

errachidia__1_.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (1.64 Mo)

L'information n'a été donnée que plusieurs semaines plus tard par la revue des FAR. Le 5 janvier dernier, s'est déroulée à Errachidia la cérémonie officielle de prise de commandement de la nouvelle zone est. 

Elle a été présidée par le général de corps d'armée Belkhir El Farouk, inspecteur général des FAR et commandant de la zone sud. Cette zone sera dirigée par le général de division Mohamed Miqdad. Cet officier supérieur a une expérience éprouvée dans sa carrière, dans différents secteurs, en particulier dans la conduite d'opérations militaires au Sahara marocain et ce durant plusieurs décennies.

C'est aujourd'hui l'articulation du dispositif militaire qui enregistre un changement. Après la zone nord dont le P.C est à Rabat, puis la zone sud en 1975, à Agadir, voilà donc une nouvelle zone qui vient donc d'être Créée. Pourquoi ? Quels facteurs ont poussé dans ce sens ? Il faut dire que cette nouvelle carte territoriale était à l'étude depuis plusieurs années.

Si elle a été concrétisée c'est sans doute pour prendre en compte une conjoncture particulière, persistante même : celle de la tension avec l'Algérie. Ce climat exécrable s'accentue avec l'hostilité croissante de ce pays voisin à l'endroit du Royaume. Toute la diplomatie des généraux d'Alger est mobilisée dans ce sens, dans toutes les instances régionales et internationales. Est également entretenu un discours belliqueux et des actes des officiels d'Alger. 

Stratégie défensive et sécurisation

Le Maroc est présenté et dénoncé comme étant un "ennemi conventionnel" : les menaces des patrons de l'ANP - hier Gaid Salah, aujourd'hui son successeur Said Chengriha ; sans oublier la multiplication de manœuvres militaires dans le sud -ouest algérien ainsi que du côté des frontières communes au nord. Dans cette même ligne, les effectifs et les équipements ont été fortement augmentés tant dans la deuxième région militaire à Oran que dans la quatrième à Béchar.
La frontière internationale reconnue entre Le Maroc et l'Algérie est longue de 1.600 km. Avec cette nouvelle zone est, le Royaume donne forme et contenu à une double préoccupation : celle d'une stratégie défensive ; celle aussi d'une sécurisation. Il s'agit de lutter contre des maux relevant d'une grave pathologie : criminalité transfrontière, contrebande, immigration illégale, trafics interdits, etc.

Avec ce nouveau commandement, est ainsi couverte au plus près toute la zone frontalière avec l'Algérie, d'Oujda aux confins méridionaux de l'Oued -Draâ. En termes stratégiques et opérationnels, c'est là une déclinaison régionale d'une politique de défense. La stratégie reste la même : assurer la sécurité des frontières et pouvoir faire face à des menaces contre l'intégrité territoriale. Le choix du P.C. à Errachidia tient à plusieurs raisons. La première est logistique : a trait à un grand aéroport, multifonctionnel - à usage civil et militaire. La seconde regarde sa localisation géographique, pratiquement à mi-distance d'Oujda et de Tata, soit à quelque 560 km de l'une et de l’autre de ces deux villes.

Enfin, la dernière est relative au souci de donner plus de cohérence et d'adaptabilité au commandement. Seront mieux assurées ainsi les missions de contrôle et de soutien des composantes terrestres, aériennes, maritimes et interarmes. De quoi, sur la base d'une certaine autonomie stratégique et opérationnelle, donner davantage de souplesse et de liberté d'action pour l'accomplissement des missions confiées et assurées par les Forces Armées Royales.Un degré supplémentaire de renforcement de la capacité de défense de la Nation.

Rédigé par Mustaha Sehimi sur Quid  



Mercredi 23 Février 2022

Chroniqueurs invités | Coup de cœur



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.