Menu

Vécu : les déboires d'une jeune étudiante marocaine en France


Une jeune étudiante marocaine qui se rendait en France pour y poursuivre ses études supérieures a vécu une belle et décevante mésaventure !



Vécu : les déboires d'une jeune étudiante marocaine en France
Munie de son pass sanitaire, elle a eu la désagréable surprise de se voir diriger une fois arrivée à destination , vers le couloir des non- vaccinés sous prétexte que le pass sanitaire des marocains ayant  reçu des doses de Sinopharm n'est pas reconnue par l' UE , ou par la France .
 
On lui fait signer des papiers où elle s'engage à rester confinée dix jours , avec cependant une permission de deux heures par jour et l'obligation de payer une amende de mille cinq cents euros en cas de non respect de ces conditions . 
 
Elle tente d'expliquer aux douaniers qu' elle est obligée d'assister à ses cours , mais on lui répond qu'elle pourra toujours suivre ses cours en distanciel et qu'un papier lui sera délivré pour justifier son absence .
 
Remarquez au passage que les douaniers français sont corrects et bien gentils , et que personne ne peut leur tenir rigueur de veiller au respect des directives mises en place par le gouvernement français . 
 
Maintenant , soit cette étudiante a été induite en erreur par les médias qui ont relayé l'information selon laquelle le pass sanitaire marocain était valable en Europe , soit elle était très mal informée . 
 
Entre nous , qui s'occupe de l'orientation et de l'information des étudiants marocains qui doivent voyager à l'étranger et particulièrement en France !? 
 
Normalement , il y a plusieurs services qui s'occupent de cette question , dont principalement le Service Culturel de l'ambassade de France et les sites consultables sur le net .
 
Alors , que fait le ministère de l'enseignement supérieur en matière d'orientation des étudiants !? 
 
Il y a une autre hypothèse , c'est que les étudiants marocains à destination des universités et grandes écoles de France ont peut-être doit à un traitement de " faveur" ! 
 
Mais , ne voyons surtout pas de complot là où il n'y en a certainement pas car il suffirait de faire savoir aux étudiants marocains devant se rendre en France que le vaccin chinois Sinopharm n'est pas valable dans l'Hexagone et qu'ils devaient plutôt se faire vacciner par des doses de Astra zeneca ou Pfizer .
 
Un flagrant manque de communication qui fait des dégâts qu'on aurait pu éviter .
 
 
Hafid Fassi Fihri 

NDLR : Ce qu'il faut savoir avant de voyager pour la France 
 

 " Dans le cadre de la mise à jour périodique du classement sanitaire des pays effectué sur la base des indicateurs épidémiologiques, le ministère français de la Santé vient de décider de replacer le Maroc dans la liste orange. Qu’est-ce que cela change concrètement ?

 

Si vous êtes vacciné, l’entrée dans l’hexagone ne fait l’objet d’aucune restriction, mais dans le cas contraire, il faudra produire un motif impérieux ainsi qu’un test PCR négatif de moins de 72 h. Les enfants de moins de douze ans sont dispensés de test. Et pour les personnes vaccinées avec des doses de Sinopharm, une troisième dose de Pfizer ou Moderna leur permettra le voyage en France sous conditions.

 

Les autres pays qui ont rejoint le Royaume dans cette liste orange sont la Tunisie, la Colombie, l’Algérie et l’Afrique du Sud.

D’après le ministère français de l’Intérieur, «le schéma vaccinal est considéré comme complet 28 jours après l’administration d’une dose pour le vaccin Janssen, 7 jours après l’administration d’une deuxième dose pour les autres vaccins reconnus par l’agence européenne des médicaments (Pfizer/Comirnaty, Moderna, AstraZeneca/Vaxzevria/Covishield) et, pour les personnes ayant reçu toutes les doses requises d’un vaccin autorisé par l’OMS ne bénéficiant pas d’une reconnaissance de l’agence européenne des médicaments, 7 jours après l’administration d’une dose complémentaire d’un vaccin à ARN messager bénéficiant d’une telle reconnaissance».

Les mesures appliquées aux adultes vaccinés s’étendent dans les mêmes conditions aux mineurs les accompagnant, qu’ils soient vaccinés ou non.

Les Marocains non-vaccinés, eux, devront produire un motif impérieux pour accéder au territoire français et présenter un test PCR négatif datant de moins de 72h avant le départ ou un test antigénique négatif de moins de 48h avant le départ.

Ils doivent également présenter un engagement sur l’honneur à se soumettre au test antigénique ou à l’examen biologique qui sera réalisé à l’arrivée en France, un engagement sur l’honneur à s’isoler durant sept jours et un engagement sur l’honneur visant à se soumettre à un examen biologique de dépistage virologique (PCR) à l’issue de la période d’isolement "






Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Mardi 12 Octobre 2021

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Octobre 2021 - 21:29 Grogne après l'obligation du pass vaccinal





Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html

Magazine créé avec Madmagz.


L'ODJ WEB MAG