Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Vivre-ensemble: l'exception marocaine mise en avant à New York


A travers la projection du film documentaire du réalisateur Kamal Hachkar, l’assistance a pu apprécier les multiples facettes de la culture marocaine.



Une culture marocaine solidaire

Dans le Moise Safra Center en plein cœur de Manhattan, le public new-yorkais a eu droit, jeudi soir, à un "voyage" éminemment marocain qui explore les marques distinctives d'un Royaume millénaire où se côtoient, en toute harmonie, les valeurs de la paix, de concorde et du vivre-ensemble.

A travers le film documentaire du réalisateur Kamal Hachkar, "Dans tes yeux je vois mon pays", projeté en avant-première lors de la cérémonie de clôture de la 24è édition du New York Sephardic Jewish Film Festival (NYSJFF), l’assistance composée notamment de personnalités de différents horizons, a pu apprécier les multiples facettes d’une culture marocaine forgée dans la solidarité, la coexistence et l’acceptation de l’autre.
 
"Ce film est un hommage appuyé à la pluralité de mon pays", a lancé le jeune réalisateur marocain, qui s’est dit "très ému" de présenter cette œuvre pour la première fois au public de la Grande Pomme.

"Dans tes yeux je vois mon pays" raconte l’histoire de deux artistes juifs qui font le voyage au Maroc sur les traces de leurs parents et grands-parents nés dans la région de Tinghir.
 
D’origine marocaine, ces deux artistes, Neta Elkayam et Ami Hai Cohen, sont animés dans leur quête par l’ambition irrésistible de perpétuer l’héritage judéo-marocain et de le transmettre aux générations futures.
 
"A travers notre histoire et notre voyage au Maroc, berceau de nos ancêtres, nous voulons contribuer à la préservation de ce précieux héritage", a confié à la MAP, ElKayam, soulignant que les générations montantes sont en droit de connaître et d'assimiler cette composante essentielle et indivisible de leur identité.

Pour son réalisateur, le documentaire "montre aussi comment la jeune génération juive marocaine est fière de son identité. Elle continue de la promouvoir à travers le monde".
 
"La force de notre pays c'est sa diversité culturelle surtout en ces temps de replis communautaires. Il est donc de notre devoir de l'enseigner aux jeunes générations", a insisté l’artiste, ajoutant à ce propos qu’il est en phase de préparer la première édition du festival des cultures plurielles à Tinghir.
 
"Un exemple important de coexistence"

Dans la même veine, Jason Guberman, président de l’American Sephardi Federation (ASF), à l'origine du Festival, a relevé que cet événement célèbre deux exploits majeurs réalisés sous le leadership clairvoyant de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à savoir la reconnaissance américaine de la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara et la reprise des relations avec Israël.
 
Pour Guberman, le Maroc se démarque comme un "exemple important" de coexistence et du vivre-ensemble dans un monde confronté à la montée de l’intolérance et de la haine.
 
Il a, par ailleurs, indiqué que l’ASF s'active à New York et au Maroc, où elle dispose de trois bureaux à Rabat, Fès et Essaouira, dans l’objectif de contribuer aux efforts déployés dans le Royaume pour préserver la tradition judéo-marocaine.
 
New York Sephardic Jewish Film Festival est un événement annuel qui vient de reprendre ses activités dans la métropole américaine après deux années de pause imposée par la pandémie de Covid-19.

L'odj avec MAP
Vendredi 8 Avril 2022


Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.