Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Voici les leçons à tirer de la CAN féminine selon Reynald Pedros


Reynald Pedros, entraîneur de l’équipe féminine, a estimé lors de la conférence de presse tenue, après la finale face à l’Afrique du Sud (1-2) que les Lionnes de l’Atlas ont perdu contrairement aux attentes, en terminant la compétition en tant que "finalistes".



La sélection marocaine féminine s’est inclinée samedi soir face à l’Afrique du Sud dans le cadre de la finale de la CAN 1-2. Une triste fin pour cette équipe qui a fait agrandir l’engouement du public marocain pour le football féminin et a livré d'excellentes prestations pendant cette compétition.

Un public qui n’a pas hésité à venir en masse au Complexe Moulay Abdellah pour soutenir les Lionnes de l’Atlas lors de cette finale décisive. Les coéquipières de Ghizlana Chebbak (désignée meilleure joueuse de cette CAN) ont signé un parcours honorable et historique qui a dépassé les attentes du public marocain.

Dans ce sens, en dépit de cette défaite, Reynald Pedros n’a préféré tirer que du positif de cette campagne qui a marqué une étape majeure dans le développement du football féminin marocain. 
"Je pense qu’on a fait prendre conscience aux gens que le football féminin est porteur de bonheur. Il faut que ça continue, le processus a été lancé il y a une petite année, depuis le début de la professionnalisation des championnats et aussi avec la filière sport étude qui se crée", a-t-il avancé.

Le sélectionneur national voit que terminer cette CAN en tant que finaliste est un résultat qui était inespéré .
"Nous n’étions absolument pas les favoris et nous venons presque de jouer notre première CAN à domicile et nous avons atteint la finale. Je pense que nous avons fait un super tournoi. Les faits sont au vert et tout est positif", a-t-il renchérit. 

Finalistes et qualifiées à la Coupe du monde, la sélection marocaine n’a pas de rougir de sa prestation. Pour Pedros, derrière cette participation honorable, des leçons sont à tirer: 
"Il faut encore travailler et ne pas se contenter de ce que nous avons réaliser lors de cette CAN. Parmi les leçons qu’on a tirées, c’est qu’on fait comprendre aux joueuses qu’elles étaient capables de rivaliser avec les meilleures équipes africaines", a-t-il avancé avec fierté.
 
Et d’ajouter :"Maintenant, nous devons miser sur la perfection et et monter notre exigence d’un cran. Il faut qu’on prépare la Coupe du monde qui sera d’un autre niveau". 

Notons que la Coupe du monde féminine aura lieu en Nouvelle Zélande et en Australie en mois de juillet 2023.

LODJ avec SNRT


Dimanche 24 Juillet 2022



Lu 164 fois

Salma Labtar
Journaliste junior à lodj.ma, lauréate de l'ISIC En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.








Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html














Partager ce site