Menu

Y-a-t-il un pass-frontière pour malades et allergiques non-vaccinés, avec preuves à l’appui ?


​En cette période où « affluent » communiqués sur communiqués, au niveau national et international, de ministères, de l’OMS, de l’UE…, en marge de l’ouverture des frontières, sur tout ce qui est pass-vaccinal, vaccins « éligibles », conformes ou recommandés par l’OMS, autant soulever un autre sujet, celui des non-vaccinés.



y_a_t_il_un_pass_frontiere_pour_malade_et_allergiques_non_vaccines.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (2.19 Mo)

Inscrites au fur et à mesure lors de la campagne de vaccination, selon les tranches d’âge préétablies, ces personnes se sont vues obligées de se retirer, une fois au rendez-vous donné, comme tout le monde, sans être vaccinées. Après « l’interrogatoire » du médecin qui supervise la campagne de vaccination au lieu indiqué, ce dernier leur interdit de se faire vacciner, suite à des allergies, à des maladies graves ou autres, et ce, dans différentes régions du Maroc. Pour toute preuve utile, certains ont eu un certificat signé par le médecin et d’autres ont été invités par le médecin, à prendre une photo via le téléphone portable, de la feuille rectangulaire signée (ou coupon).

A travers les communiqués, tout ce qu’on peut comprendre, c’est que cette catégorie n’a aucun droit de circulation ni au niveau national ni pour franchir les frontières. Puisque « ce pass-vaccinal, reconnu par les autorités, permet à son détenteur d’effectuer des déplacements sur l’ensemble du territoire national, sans restriction, de circuler au-delà de 23 heures et de voyager à l’étranger ». En téléchargeant  le pass-sanitaire au Covid-19 sur le site www.liqahcorona.ma, toutes les portes sont ouvertes.

Quel est donc le sort de ces personnes pour qui la tentative de se faire vacciner a échoué, faute à la santé ?  

Avec tout ce brouhaha médiatique, ces mêmes personnes ont essayé de chercher sur le site où il faut prendre ce pass-voyage ou pass-vaccinal devenu indispensable, mais sans trouver la bonne réponse.

Les non-vaccinés suite à un empêchement médical, pourront-ils espérer dépasser les frontières ou devraient-ils être obligés de se faire vacciner sans rendre compte au médecin ? À leurs risques et périls ?

Les citoyens espèrent une réponse claire. Qu’en dit le comité scientifique ?

Bouteina BENNANI






Journaliste professionnelle. 30 ans d'expérience à L'Opinion. Actuellement journaliste à Radio Web... En savoir plus sur cet auteur
Mardi 8 Juin 2021

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Juin 2021 - 11:41 RN : La claque des régionales




Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site