L'ODJ Média


Aid Al Adha : Grâce Royale au profit de 1484 personnes  17/06/2024

Les bénéficiaires de la Grâce Royale qui sont en détention sont au nombre de 1209 détenus se répartissant comme suit: – Grâce sur le reliquat de la peine d’emprisonnement ou de réclusion au profit de 114 détenus. – Remise de la peine d’emprisonnement ou de réclusion au profit de 1094 détenus.

– Commutation de la peine perpétuelle en peine à temps au profit de 01 détenu.

Les bénéficiaires de la Grâce Royale qui sont en liberté sont au nombre de 275 personnes se répartissant comme suit:

– Grâce sur la peine d’emprisonnement ou son reliquat au profit de 69 personnes.

– Grâce sur la peine d’emprisonnement avec maintien de l’amende au profit de 06 personnes.

– Grâce sur la peine d’amende au profit de 189 personnes.

– Grâce sur la peine d’emprisonnement et d’amende au profit de 09 personnes. – Grâce sur la peine d’amende et le reliquat d’emprisonnement au profit de 02 personnes.

Puisse Dieu garder Sa Majesté le Roi, source de clémence et de miséricorde, perpétuer Sa gloire et préserver Son Altesse Royale le Prince Héritier Moulay El Hassan ainsi que tous les membres de la famille Royale".

Nouveau commentaire :



A mag created with Madmagz.







Harhoura: des tarifs de stationnements mythiques

Les tarifs de stationnement dans la commune de Harhoura suscitent une polémique auprès des citoyens.

La commune de Harhoura se trouve au centre d'une polémique après avoir imposé des tarifs de stationnement jugés « imaginaires » par les citoyens. Les nouveaux tarifs varient entre 5 dirhams pour moins d’une heure et 23 dirhams pour 24 heures, avec un supplément de 1 dirham par heure supplémentaire. Cette mesure a suscité une vague d’indignation parmi les résidents et les acteurs locaux, qui dénoncent des prix excessifs et non justifiés.

En réponse, des appels à une session extraordinaire du conseil communal se multiplient pour discuter de la possibilité de rendre le stationnement gratuit. L’opposition locale, représentée par Abderrahim Beladoul, critique vivement cette décision, soulignant l'absence de consultation préalable et l'impact négatif sur le quotidien des habitants.

Harhoura, stationnement, tarifs, parking, citoyens, gratuité, opposition, conseil communal, décision, colère