Walid Regragui : "Nous avons rêvé, et nous l'avons fait"  06/12/2022

Le coach national, Hoalid Regragui, s'est exprimé au micro de la FIFA suite au match contre l'Espagne.
"Nous avons rêvé, nous l'avons fait. Les joueurs sont blessés et se sont tués dans le terrain. Nous sommes entrain de vivre l'Histoire. C'est un grand jour pour le Maroc. Quand tu as une bonne intention, quand tu joues sans hypocrisie, Dieu est grand", a avancé Regragui avec une grande fierté. Et à lui d'ajouter: "maintenant, nous avons besoin de nous reposer, de profiter. L'Espagne nous a beaucoup fatigués. Notre plan a été respecté", avant de conclure: "nous n'avons encore rien fait. Nous allons y aller match par match".

Bounou : "Les pénaltys, c'est un peu d'intuition, de chance"  06/12/2022

Yassine Bounou, gardien des Lions de l’Atlas qui a arrêté deux tirs au but, lors de la qualification contre l’Espagne mardi, au micro de beIN Sports:
« Vous connaissez les pénaltys, c’est un petit peu d’intuition, un petit peu de chance. On l’a emporté, c’est le plus important. Chapeau à toute l’équipe, ils ont fait le job, c’était incroyable. C’est pas facile de rester concentré pendant 120 minutes, face à une équipe espagnole qui domine bien le ballon, qui a la possession. Quand vous vivez des moments comme ça, parfois c’est difficile de s’en rendre compte. On va essayer d’éviter l’entourage, de rester concentré sur soi-même, sur son job, sa récupération. Et puis affronter le prochain match avec cette envie, ce plaisir qu’on voit dans les yeux de tous les joueurs », a expliqué le gardien du FC Séville.

L’extension de la LGV jusqu'à Agadir coûtera 100 MMDH  06/12/2022

Selon Mohammed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique :

La réalisation de ces projets, la ligne à grande vitesse entre Casablanca et Marrakech et celle de Marrakech et Agadir nécessiteront la mobilisation d’importants moyens financiers.

Selon les dernières estimations, environ 100 milliards de dirhams seraient nécessaires : 50 milliards de dirhams pour relier Kenitra à Marrakech via Casablanca et 50 milliards de dirhams pour la ligne Marrakech-Agadir. 

Mondial 2022 : La Croatie retourne en quart de finale en sortant le Japon aux tirs au but  05/12/2022

La Croatie, vice-championne du monde en titre, a dû en passer par une séance de tirs au but pour venir à bout du Japon (3 tab à 1, 1-1 a.p.) lundi à Doha et se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe du monde.

Les Japonais, sur la lancée de leurs succès inattendus contre l'Allemagne puis l'Espagne en phase de poules, avaient ouvert le score en fin de première mi-temps par Daizen Maeda mais Ivan Perisic a ramené les siens à hauteur (55e) avant que la qualification se joue aux tirs au but, lors de laquelle Dominik Livakovic a sorti trois tentatives japonaises.Les Croates affronteront vendredi pour une place en demi-finale le vainqueur du match entre le Brésil et la Corée du Sud, programmé dans la soirée (20h00).
 

Maroc-Espagne :Voici la composition du corps arbitral  05/12/2022

La composition du corps arbitral pour le match Maroc-Espagne a été dévoilée ce dimanche 4 décembre par la FIFA. Il s’agit d’un trio d'arbitres argentins. Le 4e arbitre, lui, est Brésilien.

L'arbitre argentin Fernando Rapallini a été désigné par la FIFA arbitre principal du match opposant les Lions de l'Atlas à l’Espagne. Il sera assisté sur le terrain par ses compatriotes Juan Belatti et Diego Bonfa. Il s'agit du même trio qui a dirigé le match Maroc-Croatie. Le Brésilien Raphael Claus sera, lui, le 4e arbitre.

1 2 3 4 5 » ... 391


Magazine créé avec Madmagz.






Des sénateurs français salue l'élan de développement à Laâyoune

Une délégation de sénateurs français a salué, samedi à Laâyoune, les réalisations socio-économiques et l’élan de développement dans la capitale du Sahara marocain.

Ce déplacement a permis de s’informer et de prendre connaissance de visu de la dynamique de développement socio-économique en cours à Laâyoune, ont souligné les membres du groupe d’amitié interparlementaire France-Maroc, au terme de cette visite, à l’invitation de la Chambre des conseillers.

Dans une déclaration , M. Ronan le Gleut du Groupe "Les Républicains", s’est dit "impressionné" par le niveau de développement socio-économique et la qualité des infrastructures, ainsi que leurs aspects architecturaux.

Il a également salué l’engagement extrêmement fort en faveur de l'amélioration de l'offre de santé, citant en l’occurrence le Centre hospitalier et universitaire et la Faculté de médecine.

Le député français a aussi fait savoir que cette visite témoigne de la volonté du groupe interparlementaire d’amitié France-Maroc du Sénat, de contribuer au renforcement et à l’approfondissement de l’amitié maroco-française.

Pour sa part, la vice-présidente du Groupe interparlementaire d’amitié France-Maroc du Sénat de la République Française, Michelle Gréaume, a souligné que cette visite a permis de s’arrêter de visu sur les investissements consentis dans la région et les projets et infrastructures en cours de réalisation.

"Nous avons été surpris par le niveau de développement socio-économique à Laâyoune", a déclaré Mme Gréaume du groupe "Communiste, République, Citoyen et Écologiste", notant que cet élan de développement permettra d’améliorer la qualité de vie et d’offrir de larges opportunités aux populations locales.

Ainsi, la délégation de sénateurs français s’est rendue aux chantiers d’envergure achevés et ceux en cours de réalisation pour prendre connaissance de la qualité des infrastructures éducatives, sportives, socio-économiques et de santé s’inscrivant dans le cadre du modèle de développement des provinces du Sud.

Il s’agit des projets relatifs à la construction du Centre hospitalier et universitaire, la faculté de médecine et de pharmacie, le village des sports et le port phosphatier.

De même, les membres de la délégation ont suivi un exposé présenté par un responsable du Centre régional d’investissement (CRI) dans lequel il a détaillé, chiffres à l’appui, les principaux moteurs économiques de la région qui vont de la pêche à l’agriculture, au tourisme et aux énergies renouvelables, ainsi que les grands projets d’infrastructures pour connecter le territoire et libérer son potentiel.

Plus tôt dans la journée, la délégation parlementaire française a tenu des rencontres respectivement avec le wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate et le président du Conseil communal de Laâyoune, Moulay Hamdi Ould Errachid, au cours desquelles l’accent a été mis sur l'essor de développement que connait la région dans différents domaines.

A rappeler que la délégation de sénateurs français avait tenu, vendredi, des rencontres avec le président de la Chambre des conseillers, Enaam Mayara et le ministre de l’Équipement et de l’eau, Nizar Baraka.

La délégation de sénateurs français, en visite de travail dans le Royaume du 1er au 4 décembre, est composée également de Mme Sylvie Goy Chavert du Groupe "Les Républicains" et Mme Angèle Préville du groupe "Socialiste Ecologiste et Républicain".

La MAP