L'ODJ Média


Condamnation d'une influenceuse à Tétouan  19/06/2024

Le tribunal de première instance de Tétouan vient de condamner une influenceuse, très connue sur les réseaux sociaux poursuivie pour diffamation à l’encontre des femmes, à six ans de prison avec sursis et une amende de 5.000 dirhams.

C’est d’ailleurs une association locale qui a fait éclater cette affaire après avoir porté plainte contre cette influenceuse. L’association a dénoncé des propos sur les femmes mariées qui, selon l’influenceuse, se retrouveraient parfois contraintes de se déplacer à Tanger pour se prostituer ou simplement accéder à des boites de nuit.

Nouveau commentaire :



A mag created with Madmagz.







Harhoura: des tarifs de stationnements mythiques

Les tarifs de stationnement dans la commune de Harhoura suscitent une polémique auprès des citoyens.

La commune de Harhoura se trouve au centre d'une polémique après avoir imposé des tarifs de stationnement jugés « imaginaires » par les citoyens. Les nouveaux tarifs varient entre 5 dirhams pour moins d’une heure et 23 dirhams pour 24 heures, avec un supplément de 1 dirham par heure supplémentaire. Cette mesure a suscité une vague d’indignation parmi les résidents et les acteurs locaux, qui dénoncent des prix excessifs et non justifiés.

En réponse, des appels à une session extraordinaire du conseil communal se multiplient pour discuter de la possibilité de rendre le stationnement gratuit. L’opposition locale, représentée par Abderrahim Beladoul, critique vivement cette décision, soulignant l'absence de consultation préalable et l'impact négatif sur le quotidien des habitants.

Harhoura, stationnement, tarifs, parking, citoyens, gratuité, opposition, conseil communal, décision, colère