L'ODJ Média


La demande de l’acte de mariage dans les hôtels est illégale  22/05/2024

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a vivement critiqué les hôteliers qui exigent l’acte de mariage aux Marocains voulant accéder à leurs établissements, soulignant que « c’est contraire à la loi » et que « ceux qui demandent ce document à l’hôtel enfreignent la loi ».

S’exprimant ce mardi lors de la séance de questions orales à la Chambre des conseillers, Ouahbi a déclaré : «Quand vous demandez un document à un citoyen qui touche à sa vie privée, s’il n’est pas prévu par la loi, –par exemple à une femme fâchée ou en dispute avec son mari qui va à l’hôtel et on lui demande si elle réside dans la même ville–, sachez qu’il n’y a pas de base légale pour cela». «Ceux qui demandent ces documents doivent être poursuivis en justice», a-t-il ajouté.

Nouveau commentaire :



A mag created with Madmagz.







Drame lors du pèlerinage du Hajj en Arabie Saoudite

Le grand pèlerinage du Hajj se déroule cette année sous des conditions climatiques extrêmes en Arabie Saoudite. Malheureusement, ces conditions ont déjà conduit à des tragédies. Au moins 19 pèlerins ont perdu la vie, dont 14 Jordaniens et 5 Iraniens, victimes de la chaleur accablante qui sévit dans la région. Les températures étouffantes, qui ont dépassé les 45 degrés Celsius, ont été particulièrement éprouvantes pour les millions de fidèles venus du monde entier pour accomplir ce devoir religieux.

Cette situation met en lumière les défis logistiques et sanitaires que représente l'organisation du Hajj. Malgré les efforts des autorités saoudiennes pour améliorer les infrastructures et les services médicaux, les conditions extrêmes de cette année ont montré les limites des mesures de prévention. Des zones d'ombre subsistent quant à la gestion des flux de pèlerins et à la capacité des services de santé à répondre à de telles urgences.

Cet épisode tragique souligne la nécessité de renforcer encore davantage les mesures de sécurité et de protection des pèlerins. La communauté internationale et les autorités religieuses doivent collaborer pour trouver des solutions afin de minimiser les risques liés aux conditions climatiques extrêmes lors de futurs pèlerinages. En attendant, les familles des victimes sont plongées dans le deuil, alors que la ferveur spirituelle de cet événement sacré se trouve assombrie par ces pertes humaines.