L'ODJ Média


La demande de l’acte de mariage dans les hôtels est illégale  22/05/2024

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a vivement critiqué les hôteliers qui exigent l’acte de mariage aux Marocains voulant accéder à leurs établissements, soulignant que « c’est contraire à la loi » et que « ceux qui demandent ce document à l’hôtel enfreignent la loi ».

S’exprimant ce mardi lors de la séance de questions orales à la Chambre des conseillers, Ouahbi a déclaré : «Quand vous demandez un document à un citoyen qui touche à sa vie privée, s’il n’est pas prévu par la loi, –par exemple à une femme fâchée ou en dispute avec son mari qui va à l’hôtel et on lui demande si elle réside dans la même ville–, sachez qu’il n’y a pas de base légale pour cela». «Ceux qui demandent ces documents doivent être poursuivis en justice», a-t-il ajouté.

Nouveau commentaire :



A mag created with Madmagz.







​Fès : un incendie ravage un centre commercial, 4 morts et 26 blessés

Une tragédie a frappé la ville de Fès le mercredi 5 juin 2024, lorsqu'un incendie dévastateur a ravagé un complexe commercial à Bab Ftour, situé dans l'ancienne médina. L'incendie, qui a éclaté en soirée, a causé la mort de quatre personnes et en a blessé vingt-six autres, selon les autorités locales.

Les équipes de secours sont rapidement intervenues pour maîtriser les flammes et évacuer les blessés vers les hôpitaux les plus proches. Les pompiers ont mis plusieurs heures à venir à bout de l'incendie en raison de la densité des bâtiments et des matériaux inflammables présents dans le complexe.

Cet événement tragique a soulevé des questions sur la sécurité incendie dans les marchés et centres commerciaux du pays. Les premiers éléments de l'enquête indiquent que l'incendie pourrait être dû à un court-circuit électrique, mais les autorités continuent de rassembler des preuves pour déterminer la cause exacte de l'accident.

En réponse à cette catastrophe, les autorités locales et nationales ont exprimé leur solidarité avec les victimes et leurs familles. Des mesures d'urgence ont été mises en place pour fournir un soutien aux personnes affectées et pour renforcer la sécurité incendie dans les lieux publics.

Les incidents de ce genre sont malheureusement fréquents dans les marchés marocains, où les normes de sécurité sont souvent insuffisantes. Cet incendie relance le débat sur la nécessité d'améliorer les infrastructures et de mettre en place des régulations strictes pour prévenir de telles tragédies à l'avenir.