Menu
lodj lodj
séprateur .png

lodj

Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search




Larache: Un élan humanitaire touche les localités enclavées  20/12/2021

7 tonnes de denrées alimentaires, vêtements d'hiver et couvertures ont été distribuées, dimanche 19 décembre, aux habitants de quelques villages fragiles, situés dans la commune de Tazrout de la province de Larache.

La Fondation Abdel Khaleq Taris pour l'éducation, la culture et la science, en coordination avec les autorités locales, a distribué sept tonnes de denrées alimentaires (farine, sucre, thé et graines de coton) à 300 familles de certains villages de la commune de Tazrout dans la province de Larache, qui sont Madasher Arariush, Hama, Al-Ajalia, Adiaz, Al-Ameresh, Tayada, Hamadesh et Talyamin.

Dans le cadre des activités sociales périodiques menées par la Fondation Abdel-Khaleq Torres pour l'éducation, la culture et la science, des vêtements d'hiver ont été distribués à 120 étudiants et étudiantes qui poursuivent leurs études dans trois sous-institutions éducatives, Arariush, Odias et Talyamin, situé dans la commune de Tazrout, dans le cadre de l'accompagnement des familles nécessiteuses et de la lutte contre la déperdition scolaire.

Mohamed Tarek Hayoun, vice-président de la Fondation Abdel-Khaleq Torres pour l'éducation, la culture et la science, a souligné que "cette initiative, organisée en pleine coordination avec les autorités locales, vise à contribuer à la consolidation de la valeurs de solidarité et de coopération au sein de la société marocaine et de mettre en réseau les efforts pour répondre aux problèmes sociétaux urgents". Il soutient également les efforts des autorités pour réduire la vulnérabilité et contrer les effets du froid sur la population locale.



Magazine créé avec Madmagz.






Exécution du Budget: Accroissement de 59,1 % des émissions de la compensation à fin avril

A fin avril 2022, les chiffres de la Trésorerie Générale du Royaume (TGR) contenus dans son tout dernier bulletin de statistiques afférentes aux finances publiques traitent d'un certain nombre d'indicateurs à même de renseigner sur l’exécution du Budget.

Grosso modo, l'on retiendra, au niveau des recettes brutes, une augmentation de 19,4 %, provenant de la hausse des recettes douanières nettes de 19,1 % dont les droits de douane (+15 %) et la TVA à l’importation (+28,9 %) , de la hausse de la TIC sur les tabacs manufacturés (+14,4 %) et des autres TIC (+18,3 %) ainsi que de la hausse de 24,5 % des recettes nettes de la fiscalité domestique.

Au niveau des dépenses, la TGR fait état d'une augmentation des dépenses ordinaires de 10,4 % provenant de : 

- La hausse de 6,9 % des dépenses de biens et services, due à l’augmentation de 5 % des dépenses de personnel et de 10,7 % des autres dépenses de biens et services ;
- La diminution de 4,6 % des charges en intérêts de la dette ;
- L’accroissement de 59,1 % des émissions de la compensation ;
- L’augmentation de 45,5 % des remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux. 

Le tout fait dire à la TGR que sur la base ces recettes encaissées et dépenses émises, la situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 10,3 MMDH contre un déficit situé à 22,8 MMDH une année plus tôt .