L'ODJ Média


Quatre meurtres durant l’Aïd !  19/06/2024

Il s’agit, dans la première affaire, d’une histoire d’infidélité qui a conduit un ressortissant étranger à tuer avec préméditation l’amant de son épouse.

La seconde affaire, qui date de la veille de l’Aïd dans le quartier de l’Océan de la capitale, a abouti à l’arrestation du meurtrier d’un chauffeur de taxi, qui a de lui-même avoué avoir poignardé la victime chez elle.

Une troisième personne à Safi a également été poignardée par ce que les sources du journal décrivent comme quelqu’un atteint d’une maladie mentale.

Enfin à El Youssoufia, une discussion un peu animée a viré au drame après qu’un jeune de 19 ans ait porté un coup fatal à son voisin de 32 ans.

Nouveau commentaire :



A mag created with Madmagz.







Harhoura: des tarifs de stationnements mythiques

Les tarifs de stationnement dans la commune de Harhoura suscitent une polémique auprès des citoyens.

La commune de Harhoura se trouve au centre d'une polémique après avoir imposé des tarifs de stationnement jugés « imaginaires » par les citoyens. Les nouveaux tarifs varient entre 5 dirhams pour moins d’une heure et 23 dirhams pour 24 heures, avec un supplément de 1 dirham par heure supplémentaire. Cette mesure a suscité une vague d’indignation parmi les résidents et les acteurs locaux, qui dénoncent des prix excessifs et non justifiés.

En réponse, des appels à une session extraordinaire du conseil communal se multiplient pour discuter de la possibilité de rendre le stationnement gratuit. L’opposition locale, représentée par Abderrahim Beladoul, critique vivement cette décision, soulignant l'absence de consultation préalable et l'impact négatif sur le quotidien des habitants.

Harhoura, stationnement, tarifs, parking, citoyens, gratuité, opposition, conseil communal, décision, colère