Menu

87% d’adolescents de 15 ans et 81% d’enfants de 12 ans ont des caries


La prévalence des caries est élevée au Maroc

La compagne digitale de Colgate, lancée depuis ce mois de mars sur l’hygiène bucco-dentaire, a révélé quelques indications sur la prévalence des caries au Maroc, se basant sur une enquête du Ministère de la santé. Le plan d’action de l’entreprise, à travers des dentistes, est l’éducation et la sensibilisation du citoyen à l'hygiène orale et alimentaire. Une manière comme une autre d’essayer d’inculquer les bons réflexes chez tous les citoyens, et dès le plus jeune âge : brossage des dents, visites régulières chez le médecin dentiste et alimentation saine pauvre en sucres.



Les "Master class" de Colgate font l’objet d’une campagne de sensibilisation à ce sujet. La prévention et la conscientisation étant les meilleurs moyens pour éviter les infections bucco-dentaires. Soit, l’utilisation de la brosse à dents et du dentifrice, mais aussi une consommation moindre des sucres.

Selon l’enquête épidémiologique du ministère de la Santé, les caries touchent 92% d’adultes de 35 à 44 ans, 87% d’adolescents de 15 ans et 81% d’enfants de 12 ans. Une prévalence qui inquiète, d’autant plus que nos nationaux ont la phobie du dentiste. En effet, 27% d’adultes de la tranche d’âge 35-44 ans n’ont jamais consulté pour leurs dents.

Soigner une carie n’est pas seulement éviter d’avoir des maux de dents ou retrouver son haleine. Le manque de soins dentaires débouche dans d’autres complications. Tout l’organisme en pâtit. Les caries peuvent engendrer maux de tête, sinusites, embarras digestifs et douleurs oculaires. D’autre part, elles peuvent aggraver les maladies cardiaques et les douleurs articulaires.

Abstraction faite des soins dentaires, il est à noter que les caries surviennent aussi par manque de soins buccodentaires, une sous utilisation au Maroc, devenue évidence, prouvée dans le cadre d’une étude sur l’usage des produits de santé bucco-dentaire dans la région MENAT (Moyen Orient-Afrique du Nord et Turquie).

En matière de prévention buccale, le Maroc est carrément à côté de la plaque. Ladite hygiène a montré que le marocain, soit un habitant, consomme annuellement  55ml  de dentifrice, contre  186ml, dans d’autres pays de la région MENAT. Aussi, une étude réalisée en 2018 par Nielsen a révélé que le brossage des dents n’est pas encore très prioritaire : 0.4 unités / personne (brosse à dents).

Bouteina BENNANI




Bouteina BENNANI


Rédigé par Bouteina BENNANI le Mardi 23 Mars 2021

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté