Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Agressions sexuelles : Les footballeuses américaines fustigent la fédération


Neuf joueuses de l'équipe de football des Etats-Unis, double championne du monde en titre, ont accusé mercredi leur Fédération (USFF) d'avoir "échoué à faire le strict minimum", par leur "inaction délibérée", pour protéger les joueuses contre des entraîneurs auteurs d'agressions sexuelles, au lendemain de nouvelles révélations.



"L'USSF avait l'obligation de protéger ses joueuses mais elle n'a rien fait alors que les abus se poursuivaient. Elle aurait dû retirer immédiatement les licences des entraîneurs aux auteurs d'agressions", ont dénoncé les stars de l'équipe nationale, dans une lettre à l'intention de l'actuelle présidente de l'instance Cindy Parlow Cone, et de son prédécesseur Carlos Cordeiro, candidat comme elle à un nouveau mandat.

"Au lieu de quoi, la Fédération a permis à ces personnes de continuer à exercer, tout en assurant vouloir enquêter. Elle n'a pas assuré notre sécurité ni celle des mineures qui jouent dans les ligues de jeunes", ont écrit Megan Rapinoe, Alex Morgan, Carli Lloyd et d'autres cadres de la sélection.

Cette lettre fait suite à de nouvelles révélations, par le Washington Post, d'abus sexuels et psychologiques de la part d'entraîneurs, qui avaient pourtant été signalés à la fédération.

Le quotidien a rapporté que l'ancien entraîneur des Chicago Red Stars, Rory Dames, avait fait des avances sexuelles à des adolescentes lorsqu'il s'occupait d'équipes de jeunes, et que l'une d'elles s'était plainte à la police en 1998.

Dames est ensuite devenu entraîneur des Red Stars et, en 2018, l'attaquante Christen Press s'est plainte auprès de l'USSF d'un comportement abusif de sa part.
"Les révélations documentées dans le Washington Post mardi --d'abus systémiques, flagrants et horribles de jeunes filles par leurs entraîneurs de football-- sont écoeurantes", fustigent les stars de Team USA.
 
"Au fil des ans, alors que nous jouions en équipe nationale ou en club, nombre d'entre nous ont signalé à l'USSF des cas où nous avons été victimes de comportements abusifs de la part d'entraîneurs. Nous apprenons maintenant que des mineures en ont été victimes et que l'USSF n'a pas réagi. C'est décourageant", ajoutent-elles.

Ces révélations sur le passé de Dames font suite aux allégations d'agressions sexuelles proférées en septembre par deux anciennes joueuses des Portland Thorns contre l'ex-entraîneur Paul Riley.

La Fédération américaine a ouvert une enquête indépendante toujours en cours.

Dans leur lettre, les joueuses ont exigé que les conclusions soient rendues publiques et la promesse d'adopter "des réformes institutionnelles significatives".


LODJ avec AFP


Jeudi 10 Février 2022



Lu 113 fois

Salma Labtar
Journaliste junior à lodj.ma, lauréate de l'ISIC En savoir plus sur cet auteur

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.








Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html













Partager ce site