lodj
YouTube
Facebook
Instagram
Twitter
LinkedIn
Tiktok
Podcast
L'ODJ TV
Other







Airbnb interdit définitivement les fêtes dans ses logements


C'était censé être une décision temporaire liée à la crise sanitaire, Airbnb a décidé finalement de l'inscrire dans le marbre : il ne sera plus possible d'organiser des fêtes dans les appartements à louer sur son site internet. La cause ? Un nombre de plaintes en chute libre, que la plateforme ne souhaite pas voir remonter.



En août 2020, Airbnb lançait un nouveau dispositif temporaire: l’interdiction de toutes les fêtes à l’échelle mondiale, «jusqu’à nouvel ordre», afin de respecter les restrictions de distanciation sociale pendant la crise sanitaire.

Cet essai s’est avéré fructueux puisque le nombre de signalements liés à l’organisation de fêtes en France a baissé de près de 40% en un an.

  Une réussite qui a poussé la plateforme de location de logements entre particuliers à pérenniser ce dispositif. «Les fêtes et événements continueront d’être interdits sur la plateforme, y compris les rassemblements» est-il stipulé sur le site. Toute personne qui ne respectera pas ces règles sera pénalisée.

Les sanctions iront de la suspension d’une annonce à la suppression du compte sur la plateforme. Les hôtes sont autorisés à annuler des réservations sans pénalité, s’ils pensent qu’un voyageur a l’intention d’organiser une fête ou un événement.

Lors de l’été 2020, la politique d’interdiction des fêtes était également assortie d’une capacité d’occupation limitée à 16 personnes. Après l’arrivée des vaccins et le retour des hôtes, cette limite a été levée pour les biens pouvant accueillir 16 personnes en toute sécurité.

Plus de 6600 comptes suspendus
«Nous sommes déterminés à éliminer les comportements irrespectueux qui n’ont pas leur place sur Airbnb et pensons que ces mesures proactives nous aident à atteindre cet objectif. Nous nous engageons à veiller à ce que la reprise du tourisme en France soit responsable et profitable au plus grand nombre», assure .Juliette Langlais, directrice des affaires publiques Europe chez Airbnb.

En 2021 déjà, la plateforme avait durci son plan anti-fêtes. Seuls les voyageurs qui comptaient au moins un avis positif étaient autorisés à réserver un logement sur Airbnb pour le Nouvel An.
«Les hôtes ne doivent pas faire la promotion de leur logement comme étant un endroit convivial pour l’organisation de fêtes ou d’événements susceptibles de créer des nuisances pour le voisinage», précise Airbnb. En 2021, plus de 6600 comptes de voyageurs dans le monde ont été suspendus pour non-respect de la politique d’interdiction des fêtes.
L'odj avec Rfi
Mercredi 29 Juin 2022



Dans la même rubrique :
< >

L'ODJ Lifestyle | Les Chroniques Radio | Breaking news | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Room | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Quartier libre | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | L'ODJ Stories



Magazine créé avec Madmagz.






















Revue de presse