L'ODJ Média



“Almaaqool” l'application de rencontres "halal" au Maroc : entre polémique et ironie


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 18 Avril 2024

Au Maroc, la récente annonce du lancement d'une application de rencontres "halal" par Ilyass Lekhrissi, alias Cheikh Sar, a provoqué une onde de choc sur les réseaux sociaux. Si l'application se targue d'être conforme aux préceptes de l'Islam et de faciliter le mariage, elle n'a pas échappé à une vague de critiques et de sarcasmes.



Le principal point de discorde réside dans la similarité frappante de cette application avec des plateformes de rencontres mondialement connues, dont la réputation est loin d'être associée à la recherche du mariage. Les internautes marocains, prompts à l'ironie, ont largement relevé cette ressemblance, remettant en question la sincérité de l'approche "halal" et la légitimité de Cheikh Sar dans ce domaine.

L'étonnement est d'autant plus grand que l'accès à cette application est payant. La justification avancée par Cheikh Sar est que la gratuité encouragerait une utilisation "non sérieuse" et éloignée des objectifs de mariage. Cet argument, loin de convaincre, a plutôt alimenté les suspicions d'une entreprise purement lucrative, exploitant la quête de partenaires dans un cadre prétendument religieux.

Il convient de rappeler que Cheikh Sar n'en est pas à sa première controverse. Il avait auparavant créé un groupe Facebook intitulé "Marocains contre le mariage avec des employées", suscitant une vive polémique. Ce groupe, incitant les hommes à éviter le mariage avec des femmes actives professionnellement, avait été largement dénoncé comme misogyne et rétrograde.

Cette nouvelle initiative soulève des questions cruciales. L'utilisation de la technologie pour faciliter les rencontres est-elle compatible avec les valeurs islamiques et les traditions marocaines ? La notion même de "halal" peut-elle s'appliquer à une application s'inspirant de modèles occidentaux, souvent perçus comme contraires aux principes de la pudeur et de la retenue ?

Au-delà de la polémique, ce débat met en lumière l'évolution des mœurs au Maroc et la tension entre modernité et tradition. La quête du mariage, valeur fondamentale dans la société marocaine, s'adapte aux nouvelles technologies, non sans heurts et questionnements. L'avenir nous dira si cette application de rencontres "halal" trouvera sa place dans ce paysage complexe, ou si elle restera un épiphénomène controversé.






Jeudi 18 Avril 2024

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média