L'ODJ Média





Après le confinement, augmentation des lésions de la cheville


Les ruptures du tendon d’Achille au niveau de la cheville sont en nette augmentation depuis le confinement en rapport avec la période du Covid.
On évoque une hausse de 10 à 15% par rapport aux années précédentes.
La cause : une reprise du sport trop intense après plusieurs années d’inactivité physique.



Écouter le podcast en entier :


Par Dr Anwar CHERKAOUI et Dr Bounhir BOUMEHDI

Les ruptures du tendon d’Achille ( déchirures) au niveau de la cheville surviennent lorsque le tendon qui relie le muscle du mollet à l’os du talon se déchire. 
Le tendon d’Achille se déchire lorsqu’un mouvement pousse les orteils vers le haut ( vers les os de la jambe, notamment le tibia) de façon violente, ou lorsqu’une personne court ou saute avec force. 

Pour un médecin traumatologue orthopédiste ou un médecin du sport, le diagnostic se fait à l’œil nu à l’examen clinique du patient. 

Il est impossible pour le blessé de s’élever sur la pointe des pieds du côté atteint. 

La dépression entre les berges tendineuses sectionnées est parfois palpable et visible sous la peau. Mais, plus souvent, elle ne l’est pas en raison de l’hématome et de l’œdème qui ont comblé cet espace. 

Une échographie ou une IRM confirment la rupture de tendon et son type.
On distingue parfaitement la rupture haute du tendon, l’intermédiaire et la rupture basse. 
Ainsi, la rupture haute du tendon se situe à la jonction entre le muscle et le tendon proprement dit. 

La rupture intermédiaire, la plus fréquente, se situe en plein corps tendineux, là où il est le plus saillant sous la peau, environ 4 centimètres au-dessus du talon, et aussi le plus fragile. 

La rupture basse se produit quand le tendon s’est désinséré de son attache osseuse au talon

Les déchirures complètes du tendon d’Achille sont surtout fréquentes chez les sportifs. 
Ainsi, la rupture aiguë du tendon d’Achille est liée à un effort d’accélération brusque, dans la majorité des cas durant une activité sportive. 

Les ruptures spontanées du tendon d’Achille sont rares et apparaissent dans le contexte de maladies systémiques ou de médication par des corticoïdes ou des antibiotiques de la famille des quinolones. 

Il est important de signaler qu’il y’a  également certains facteurs de risque tels l’âge, principalement, il s’agit du sportif âgé de 30 à 50 ans, pratiquant un sport  sollicitant de fortes ou nombreuses propulsions ( tennis, course à pied, basket, foot, etc……). 

Par ailleurs, la déshydratation, le surpoids favorisent la survenue d’une lésion tendineuse, ainsi que la prise des anabolisants. 

Par contre, les ruptures complètes du tendon d’Achille sont favorisées par l’âge, l’existence de diverses comorbidités ( diabète et obésité surtout) ainsi que la prise de certains médicaments, tels les corticoïdes et une famille des antibiotiques que sont les quinolones.

Les spécialistes peuvent envisager en premier, un traitement orthopédique par plâtre, qui est souvent réservé aux personnes très peu actives et fragiles. Mais, l’immobilisation qu’il impose, classiquement de dix semaines, tend aujourd’hui à être raccourcie.

Ses inconvénients sont : un risque accru de phlébite et de lésion cutanée sous plâtre, une récupération plus longue, une surveillance plus contraignante, un risque accru de récidive (5%) dix fois supérieur à celui de la chirurgie.

Pour le traitement chirurgical de la rupture du tendon d’Achille, il y a trois types d’opérations chirurgicales possibles, toutes les trois pratiquées en ambulatoire, c'est-à-dire ne nécessitant pas d’hospitalisations. Elles se font sous anesthésie générale ou locale. 

Quand cette chirurgie est pratiquée par des mains expertes, elle assure une réparation optimale au prix de très rares complications cutanées ou nerveuses. 

Rédigé par Dr Anwar CHERKAOUI et Dr Bounhir BOUMEHDI 

 

Lundi 15 Août 2022



Rédigé par Salma Chaoui le Lundi 15 Août 2022

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média



Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.


A mag created with Madmagz.








Recherche


















Revue de presse









Le bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala


Menu collant à droite de la page