lodj
YouTube
Facebook
Instagram
Twitter
LinkedIn
Tiktok
Podcast
L'ODJ TV
Other





Azembay, un projet immobilier et touristique qui vire aux péripéties judiciaires




Depuis six ans, le groupement des acquéreurs d’Azembay sont confrontés au report la signature des actes de cession de propriété.

Depuis, les tensions sont montées, au point où le promoteur du projet situé à une quinzaine de kilomètres d’Azemmour, entre Casablanca et El Jadida, aurait interdit l’accès des propriétaires (Marocains d'ici et de la diaspora) à leurs biens.

Les maisons en question ont été mises en gestion locative, sans le respect de la loi sur les résidences immobilières de promotion touristique (RIPT).

«tout se passait bien au début, lorsque le projet a été présenté comme un complexe résidentiel réalisé selon les modalités de la vente en état futur d’achèvement (VEFA), pour une exploitation dans le cadre de cette loi RIPT», a déclaré l’un des acheteurs contactés par Yabiladi.

Dans les récentes actions menées par les acquéreurs, plusieurs parmi eux ont décidé de constituer un dossier collectif en justice, dont la recevabilité a été confirmée au pénal. Ainsi, une enquête est en cours pour définir les préjudices dont les plaignants disent être victimes. Par ailleurs, une commission interministérielle, déjà réunie en juillet dernier au ministère du Tourisme, a décidé de retirer la licence RIPT au projet Azembay, «compte tenu des irrégularités relevées» et «suite aux doléances des acquéreurs». Sollicité à plusieurs reprises par la partie plaignante, le gouverneur de la Province d’El Jadida a, quant à lui, «fait part de son accord pour recevoir les représentants du groupement des acquéreurs», a également appris notre rédaction.

Lire plus sur Yabiladi.com


Lundi 22 Août 2022


Deco | Brèves Home Sweet Home



Magazine créé avec Madmagz.


























Revue de presse