Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Belhanda : « même si Vahid me rappelle, je n’irai pas… »


Jamais réapparu en sélection du Maroc depuis la nomination de Vahid Halilhodzic au poste de sélectionneur suite au fiasco de la CAN 2019, Younès Belhanda (31 ans) a vidé son sac à l’occasion d’un entretien accordé à So Foot. Et le milieu offensif d’Adana Demirspor est catégorique : il ne souhaite plus collaborer avec le technicien !



«Même s’il me rappelle, je n’irai pas», a grondé l’ancien Montpelliérain. «Tant qu’il sera sélectionneur, c’est mort. Il y a eu une cassure, il ne m’a pas respecté alors que sportivement, mes performances en club étaient bonnes. En plus, j’ai fait douze ans en sélection nationale, je suis là depuis le début.» Le natif d’Avignon est ensuite revenu sur l’origine de cette «cassure».
Belhanda révèle les causes de son absence
«Quand il m’a convoqué à ses débuts (en 2019, ndlr), j’avais une douleur au dos et j’ai fait une IRM qui a confirmé ma blessure. On en a discuté dès son arrivée, il m’a demandé de bien me soigner, et ça s’est bien passé. Par la suite, j’apprends qu’un kiné qui était avec la sélection marocaine depuis vingt ans a été relégué avec les équipes de jeunes parce que, soi-disant, il serait trop proche des joueurs et qu’il faudrait y faire attention. Mon problème, c’est que je veux toujours faire le justicier pour les autres, alors que personne ne le fait pour moi», a expliqué le Lion de l’Atlas, parti plaider la cause du kiné auprès du sélectionneur.
«Je suis donc parti voir Vahid pour lui dire que ce n’était pas correct de dégager le kiné de cette manière, ça fait 20 ans qu’il est en équipe nationale. Je n’ai rien fait de mal, je suis légitime pour parler, surtout que je l’ai fait avec respect. Il m’a dit que sa décision était prise et qu’il allait le remplacer. Pour moi, c’est cette prise de position qui m’a coûté ma place. Il a dû se dire : ‘Belhanda a trop de caractère, il va me casser les couilles’», a conclu le joueur, qui aura donc officieusement été le premier membre de la longue liste des blacklistés de «Coach Vahid» (Ziyech, Harit, Mazraoui,…).

Jamais réapparu en sélection du Maroc depuis la nomination de Vahid Halilhodzic au poste de sélectionneur suite au fiasco de la CAN 2019, Younès Belhanda (31 ans) a vidé son sac à l’occasion d’un entretien accordé à So Foot. Et le milieu offensif d’Adana Demirspor est catégorique : il ne souhaite plus collaborer avec le technicien !
«Même s’il me rappelle, je n’irai pas», a grondé l’ancien Montpelliérain. «Tant qu’il sera sélectionneur, c’est mort. Il y a eu une cassure, il ne m’a pas respecté alors que sportivement, mes performances en club étaient bonnes. En plus, j’ai fait douze ans en sélection nationale, je suis là depuis le début.» Le natif d’Avignon est ensuite revenu sur l’origine de cette «cassure».
Belhanda révèle les causes de son absence
«Quand il m’a convoqué à ses débuts (en 2019, ndlr), j’avais une douleur au dos et j’ai fait une IRM qui a confirmé ma blessure. On en a discuté dès son arrivée, il m’a demandé de bien me soigner, et ça s’est bien passé. Par la suite, j’apprends qu’un kiné qui était avec la sélection marocaine depuis vingt ans a été relégué avec les équipes de jeunes parce que, soi-disant, il serait trop proche des joueurs et qu’il faudrait y faire attention. Mon problème, c’est que je veux toujours faire le justicier pour les autres, alors que personne ne le fait pour moi», a expliqué le Lion de l’Atlas, parti plaider la cause du kiné auprès du sélectionneur.
«Je suis donc parti voir Vahid pour lui dire que ce n’était pas correct de dégager le kiné de cette manière, ça fait 20 ans qu’il est en équipe nationale. Je n’ai rien fait de mal, je suis légitime pour parler, surtout que je l’ai fait avec respect. Il m’a dit que sa décision était prise et qu’il allait le remplacer. Pour moi, c’est cette prise de position qui m’a coûté ma place. Il a dû se dire : ‘Belhanda a trop de caractère, il va me casser les couilles’», a conclu le joueur, qui aura donc officieusement été le premier membre de la longue liste des blacklistés de «Coach Vahid» (Ziyech, Harit, Mazraoui,…).
 


Mercredi 22 Décembre 2021



Dans la même rubrique :
< >

Lu 13 fois

Journaliste depuis 79 à l'opinion. En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.








Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html













Partager ce site