Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search




Brahim et Fatima , Episode 9 : Un souk appelé plage ..


Fatima veut aller à la plage . Brahim franchement pas .



 
Fatima tente de convaincre Brahim de l'accompagner passer la journée à la plage pour y respirer l'air marin , loin du béton et du diesel  mais Brahim ne veut rien entendre car il n'est pas sûr qu'ils pourront respirer l'air marin dans ce souk qui accueille quelquefois  cinquante mille personnes par jour .
 
En fait , dans cette plage on respire de tout sauf de l'air marin ! 
 
Et puis tu sais Fatima , je n'ai même pas de maillot de bain et puis toi non plus .
 
Un maillot , je t'en offre un avec grand plaisir .
 
C'est vrai , je suis vraiment touché mais que tu me l'achètes de Bab Elhad , du marché aux puces ou dans les boutiques de luxe d'Arribbat Center ,  pour moi c'est la même chose car c'est le geste qui compte ..
 
Dans ces conditions , je prends un vieux pantalon plein de trous , un coup de ciseaux et le tour est joué . 
Un vieux pantalon , c'est juste une façon de parler car des pantalons neufs de toutes les manières tu n'en as pas . 
 
Eh puis , as-tu oublié le nombre de fois où tu as fais bronzette et que tu t'es baigné juste en caleçon.?
 
Alors , franchement rassures- toi tu passeras inaperçu parmi la cohorte de khorottos et de zigottos qui se baignent en slip . 
 
Et puis , sur le chemin du retour je t'inviterais au Mellah manger un sandwich de sardines que tu affectionnes tellement .
 
J'aime les sardines car j'ai pas vraiment le choix et puis vaut mieux aimer ce que l'on a .

 
A quoi cela me servirait-il d'aimer le caviar ou les sushis car même dans mes rêves les plus fous j'en mange pas. Jamais  !?
 Puisque tu insistes pour me prendre avec les sentiments , c'est d'accord pour la plage ,  mais pour le sandwich on le prend de préférence en y allant car vu le nombre de fois où tu as perdu ta monnaie et qu'on n'arrivait plus à les retrouver ..je te dis pas la frustration ..
 
Mais tu sais , si je voulais pas y aller c'est que la perspective de retrouver tous les miséreux et les pauvres dans cette plage n'est pas du tout réjouissante. 
 
J'ai rien contre les pauvres , mais toute cette promiscuité au quotidien et puis même à la plage ! 
 
J'ai le sentiment que c'est une malédiction qui nous poursuit , Bon Dieu est-ce que nous ne méritons pas un léger mieux , on ne demande pas la lune Ô Allah , mais juste des conditions de vie décentes et un tant soit peu de dignité ! 
 
Et puis , tu n'es même pas au  courant du dernier rapport sur la qualité des eaux de baignade car cette plage n'est même pas aux normes et devrait être interdite .
 
En même temps , c'est tout à fait normal car il n'y a pas de toilettes et des dizaines de milliers de personnes font leurs besoins en se baignant , sans parler des égouts de la médina qui sont déversés sans problème directement à la mer et puis la pollution ramenée par l'embouchure du Oued Bouregreg .
 
Avec cela , tu voudrais que je me baigne . N'as- tu pas crainte pour les bijoux de famille ? 
 
On ne respecte ni la nature ni les humains ..
 
Brahim rajoute, si le littoral est pollué comment se fait-il que les moules et autres coquillages continuent d'être vendus aux alentours !? 
 
Pour Fatima , si les gens acceptent de se baigner dans un égout à ciel ouvert , c'est leur problème sauf qu'on peut se demander à quoi sert ce genre de rapports ?
 
Tu sais ,  Brahim moi ce qui m'intéresse c'est la nostalgie de nos souvenirs de jeune couple quand on mangeait des handiya  et du maïs grillé sur le chemin du retour ou le long de la corniche .
As-tu oublié ces fois où on louait une tente à 10 DH pour passer un moment agréable , à l'abri des regards indiscrets ? 
 
Pour le reste , on emmène au plus vite les enfants au bled et là , à la campagne on pourra encore se baigner à volonté et profiter de la fraîcheur de la rivière . Tant qu'il y en a !
 
Alors , au nom du sous-développement durable , et des crimes contre les générations futures , nous boycotterons toutes les plages et tant pis si nos enfants vont payer le prix de ce mépris .
 
Une presque nouvelle de Hafid FASSI FIHRI





Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Jeudi 24 Juin 2021

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 7 Août 2022 - 19:39 Succès inconsistant d’Israël à Gaza

Samedi 23 Juillet 2022 - 16:33 Déni de réalité

Billet



Magazine créé avec Madmagz.