Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








CAN 2022 : le Maroc assure la tête du groupe C


En ballotage, le Gabon joue sa qualification pour les huitièmes de finale face au Maroc, leader du Groupe C et déjà assuré d'accéder au tour suivant.



L'avant-match

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue pour suivre le dernier match du Groupe C de la Coupe d'Afrique des Nations. Déjà qualifié, le Maroc vise la première place face au Gabon, en quête de sa place pour les huitièmes de finale.

A quelle heure aura lieu le match Gabon - Maroc ?
La rencontre entre le Maroc et le Gabon aura lieu à partir de 20 heures, du côté du stade Ahmadou-Ahidjo dans la ville de Yaoundé, situé au centre du Cameroun.

Sur quelle chaîne sera diffusée le match Gabon - Maroc ?
Le dernier match du Groupe C entre le Maroc et le Gabon sera retransmis en direct sur beIN Sports 1. Le groupe qatari possède l'intégralité des droits de diffusion de la Coupe d'Afrique des Nations.

Quelles sont les compositions probables du Maroc et du Gabon ?
Maroc : El Khajoui – Alakouch, Mmaee, Saïss ©, El Karouani – Fajr, Ounahi – Mmaee, Chair, El Haddadi – En-Nesyri.
Gabon : Amonome – Oyono, Ecuélé Manga, Assoumou – Autchanga, Poko, Martisson-Nglouali, Obiang – Allevinah, Boupendza, Kanga.

Quels sont les résultats de la CAN 2022 ?
CAN 2022 : le Sénégal qualifié pour les huitièmes, résultats et classements
Tout au long de cette Coupe d'Afrique des nations 2022, vous pouvez retrouvez l'ensemble des résultats des matchs de la CAN ainsi que tous les classements des groupes mis à jour dès la fin des rencontres dans notre rubrique Sport.

Analyse mi-temps :

Les Panthères ont rapidement pris l'avantage grâce à un but de Jim Allevinah (21e). Suivez le match et retrouvez le but en vidéo !
Le Maroc et le Gabon s'affrontent pour la premiere place du groupe C.
Le Maroc et le Gabon s'affrontent pour la première place du groupe C.

Choc au sommet du groupe C. Dans un stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé (Cameroun) plutôt bien garni et des conditions climatiques clémentes (21°C), le coup d’envoi de ce choc du groupe C est donné par le Maroc, après le coup de sifflet de l’arbitre mauritanien, Beida Dahane. Les premières minutes se révèlent timides, les deux équipes s’observant prudemment. Logiquement, les hommes de Vahid Halilhodžić monopolisent le cuir dans ce premier quart d'heure (60 %), mais aucune des deux équipes ne parvient à créer le danger dans le camp adverse. À noter que la première frappe du match est à l’initiative du Gabonais Guelor Kanga, qui trouve de l'espace aux abords de la surface avant de s’essayer. Ça passe très loin au-dessus du but (15e). Au fil des minutes, le Maroc se débride et Ayoub El Kaabi répond d’une frappe cadrée (21e). Mais dans la foulée, le couperet tombe. Après une glissade de Sofian Chakla sur un ballon anodin, Jim Allevinah récupère le cuir et file seul au but face à El Kajoui. Le joueur du Clermont Foot 63 ne tremble pas, ajuste parfaitement le portier des Lions de l'Atlas et donne l'avantage aux Panthères (21e, 1-0).

Une ouverture du score qui relance complètement le classement du groupe C - puisque si le Gabon l’emporte, il récupère les commandes de la poule devant le Maroc - et le rythme de cette confrontation. Les Lions de l’Atlas montent d’un cran pour revenir au plus vite mais se livrent défensivement et souffrent des tranchantes contre-attaques gabonaises. Aaron Boupendza est d’ailleurs tout proche de faire le break pour les Panthères, mais son pointu manque d’un rien le cadre d’El Kajoui (26e). À la demi-heure de jeu, Vahid Halilhodžić opère un premier changement. Mécontent de l’animation de son équipe, l’ancien coach du Paris Saint-Germain fait entrer Selim Amallah à la place d’Illias Chair (31e). Pourtant, c’est le Gabon qui continue à se montrer le plus dangereux dans cette première période. D’abord sur un coup-franc lointain, Guelor Kanga surprend tout le monde et déclenche une frappe surpuissante qui vient se loger sous la transversale. Mais El Kajoui, vigilant, repousse le ballon en corner (39e). Le portier des Lions est à nouveau soumis à rude épreuve sur une tête de Lloyd Palun, étonnamment esseulé au premier au coeur de la surface de réparation (40e). Le Maroc souffre terriblement dans ce premier acte et après une minute de temps additionnel, la pause semble la bienvenue pour les troupes de Vahid Halilhodžić.

Les équipes :

Gabon : Amonome - Assoumou, Ecuele Manga, Palun - Moucketou-Moussounda, Obiang, Kanga, Biyogo Poko, Oyono - Allevinah, Boupendza.

Maroc : El Kajoui, Hakimi, Masina, Aguerd, Chakla, Amrabat, Ounahi, Fajr, Chair, En-Nesyri, El Kaabi.

Affiche du match :


L'Après-match :

Au retour des vestiaires, aucun changement n’est à signaler et le Maroc redémarre en fanfare. D’une frappe de l’extérieur de la surface, Fayçal Fajr n'est pas loin de surprendre Jean-Noël Amonome à cause d'un faux rebond. Mais le portier gabonais se détend parfaitement et dévie en corner (47e). Puis, le milieu de terrain marocain retente sa chance sur coup-franc à 30 mètres du but (51e). Sans succès. En face, le Gabon ne s’avoue pas vaincu et cherche à faire le break. Servi par Anthony Oyono, Jim Allevinah tente sa chance mais son tir en bout de course file devant le but marocain (56e). Le joueur du Clermont Foot 63 trouve quelques instants plus tard la barre transversale d'El Kajoui, sur un centre venu de la droite (59e). Entre temps - et déterminé à revenir dans cette rencontre - Vahid Halilhodžić opère deux nouveaux changements. Sofiane Boufal et Aymen Barkok remplacent respectivement Ayoub El Kaabi (57e) et Fayçal Fajr (57e). 

Les occasions se multiplient de part et d’autre et le Gabon est tout proche de concéder l’égalisation. Après une intervention complètement manquée de Jean-Noël Amonome, Youssef En-Nesyri est trouvé par une longue ouverture Nayef Aguerd avant de conclure dans le but vide. L’attaquant est finalement signalé hors-jeu (61e). Le nouvel entrant Sofiane Boufal, va alors se révéler décisif. Lancé dans la surface de réparation, le milieu offensif du SCO d’Angers s’écroule après un tacle d'André Bigoyo Poko. Sans sourciller, l'arbitre mauritanien Beida Dahane désigne le point de penalty. Sofiane Boufal se présente alors face à Jean-Noël Amonome et d’une frappe puissante trompe le portier gabonais, qui avait pourtant choisi le bon côté (74e, 1-1). Les Lions de l’Atlas rugissent de nouveau.

Mais cela ne dure pas. Sur une récupération haute, Johann Obiang lance dans la profondeur Jim Allevinah. L’attaquant s'arrache pour parvenir à centrer en bout de course. Aaron Boupendza tente alors de couper au premier poteau mais c'est finalement Nayef Aguerd qui marque contre son camp (81e, 2-1). Stupeur à Yaoundé.

Dans les minutes qui suivent, le Maroc repart à l’assaut du camp gabonais. Et sur un coup-franc, Achraf Hakimi va égaliser (84e). À une vingtaine de mètres à l'angle droit de la surface gabonaise, Achraf Hakimi déjoue les pronostics et préfère tenter sa chance directement. Le latéral du PSG enroule à l'opposé et trouve la lucarne du but gabonais (84e, 2-2).


Mardi 18 Janvier 2022



Lu 155 fois

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.








Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html













Partager ce site