L'ODJ Média



COSUMAR : Contexte marqué par la mise en service de Projets Structurants


Rédigé par le Jeudi 26 Octobre 2023

• Programme de 57.000 hectares de plantes sucrières pour une production cible de 487.000 tonnes de sucre blanc en 2024
• Baisse significative des prix des intrants grâce aux subventions de l’Etat au profit des agriculteurs
• Rééchelonnement par COSUMAR des dettes des agriculteurs partenaires
• Nouveau Plan de relance de la canne à sucre et octroi aux agriculteurs d’une subvention de 14000 dh/hectare financée par l’Etat et COSUMAR pour les nouvelles plantations



Dans un contexte marqué par un déficit hydrique, mais également par le lancement de grands projets stratégiques pour notre pays tes que le grand projet d’interconnexion entre les bassins de Sebou et Bouregreg, la mise en service de nouvelles stations de dessalement de l’eau de mer,…  Le Groupe COSUMAR aborde cette nouvelle campagne avec une ambition renouvelée axée sur un programme de 57.000 hectares de plantes sucrières pour une production cible de 487.000 tonnes de sucre blanc en 2024. Ceci atteste de l’engagement résolu de la filière sucrière marocaine, pour l’augmentation de la production nationale de sucre, tout en restant conscient que la réalisation de ces objectifs dépend essentiellement de la disponibilité continue de l'eau d'irrigation.
 
Focus sur les Superficies :  
 
Ainsi, pour cette campagne, COSUMAR a programmé une hausse notable des superficies prévues pour la culture de la betterave à sucre, atteignant potentiellement 54 000 hectares, contre 34 000 l’année dernière. En détail, on devrait avoir 13 000 hectares à Doukkala, 14 000 hectares à Tadla, 6 000 hectares à L’Oriental, 15 000 hectares au Gharb et 6 000 hectares au Loukkoss. La culture de la canne à sucre n’est pas en reste, visant la plantation de 3 000 hectares supplémentaires partagées entre la région du Gharb et du Loukkos. Ces objectifs qui visent l’augmentation significative de la production nationale en sucre à partir des plantes sucrières pour asseoir la souveraineté alimentaire de notre pays sont néanmoins conditionnés par la disponibilité suffisante en eau d’irrigation, un facteur essentiel à la concrétisation de telles perspectives de croissance dans les différentes régions. A cet égard, nous tenons à remercier vivement les intervenants au niveau central et régional des départements Ministériels de l’Agriculture, de l’Eau et de l’Intérieur pour tous les efforts déployés en vue d’assurer les dotations en eau nécessaires au lancement des campagnes des semis de betterave et de plantation de canne à sucre.
 
Gestion des Intrants :  
 
Au niveau des intrants, le Groupe COSUMAR a sécurisé pour un montant dépassant 500 millions de Dirhams, l'approvisionnement en semences, engrais et produits phytosanitaires. Pour les engrais tels que l’Urée 46 et l'ammonitrate 33,5, les prix subventionnés par l'Etat ont été fixés respectivement à 330 Dh et 240 Dh le quintal, contrastant avec les 1200 Dh et 700 Dh de la campagne précédente, qui avait connu, pour rappel, une inflation des prix sans précédent. Pour la potasse, les prix ont été également revus à la baisse comparativement à l’année dernière, permettant ainsi aux agriculteurs de réaliser une économie substantielle globale sur les engrais pouvant atteindre 4000 Dh par hectare, selon les régions. En ce qui concerne la semence, son prix demeure stable par rapport à l’année dernière. Une liste complète des prix est affichée dans tous les centres de distribution agréés du Groupe COSUMAR.  
 
Rééchelonnement de la dette des agriculteurs :  
 
Afin de soutenir ses agriculteurs partenaires, le Groupe COSUMAR a décidé d'accorder un rééchelonnement des dettes découlant de la campagne agricole 2022/2023. Cette démarche sera mise en œuvre selon des critères précis définis et adaptés au niveau de chaque périmètre sucrier. Elle vise principalement à alléger la charge financière des agriculteurs partenaires. En offrant ce rééchelonnement, nous aspirons à fournir un soulagement financier aux agriculteurs, leur permettant de se focaliser pleinement sur leurs activités et d'optimiser la productivité. Cette mesure incitative prise par COSUMAR vise ainsi à encourager les agriculteurs à adhérer au programme de la campagne actuelle et s'inscrit dans notre engagement envers l'agriculture durable, cherchant à renforcer la résilience et la prospérité des agriculteurs agrégés face aux défis actuels et à venir.
 
Nouveau Plan de relance de la Canne à sucre  
 
Un pilier central de notre stratégie pour cette saison agricole est le nouveau "Plan de Relance de la Canne à Sucre" conclu dans le cadre d’un partenariat entre l’Etat et la filière sucrière et applicable sur une période s’étalant sur les 4 années à venir. Une subvention de 8 000 Dh par hectare sera ainsi accordée aux agriculteurs pour les nouvelles plantations de canne à sucre. Ce soutien supplémentaire conjointement financé par l'État et le Groupe COSUMAR vient s'ajouter à la prime habituelle de 6 000 Dh par hectare octroyée par l’État, totalisant ainsi une aide de 14.000 DH pour chaque hectare de canne à sucre nouvellement planté. Le Groupe COSUMAR tient à cet égard à adresser ses vifs remerciements au nom de l’ensemble de la filière sucrière aux Ministères de l’Agricultures et de l’Economie et des Finances.
 
Nous avons pour ambition de cultiver 3 000 hectares additionnels chaque année, répartis entre 2 000 hectares dans la région du Gharb et 1 000 hectares au Loukkos.
 
Ce plan s'inscrit dans une vision à moyen terme pour l'extension de la culture de la canne à sucre à 12 000 hectares d'ici 2030, en harmonie avec les engagements du contrat programme de la filière sucrière.
 
Agriculture de précision et utilisation des drones
 
COSUMAR a introduit l'utilisation des nouvelles technologies par l’utilisation de drones équipés de caméras et de logiciels pour la gestion des cultures de betterave à sucre, dans le cadre de son projet Agriculture 4.0. Cette méthode de surveillance des parcelles permet une détection précoce des mauvaises herbes, des maladies, des insectes et des ravageurs, ainsi qu’une identification précise des espèces nuisibles. L’utilisation des drones permet ainsi une optimisation des traitements en choisissant de façon ciblée la zone de traitement et l'herbicide en fonction de la présence ou de l'absence de certaines mauvaises herbes, réduisant ainsi les coûts pour les agriculteurs tout en protégeant l'environnement grâce à une diminution des intrants. Cette approche permet de générer un gain de 800 à 1500 Dh à l’hectare au profit de l’agriculteur. Les drones sont également utilisés pour calculer avec précision le peuplement et le rendement des parcelles.
 
Par ailleurs, l'installation de Smart-Blenders, déployés dans toutes les régions, assure que chaque champ bénéficie d'engrais sur-mesure, adaptés à ses exigences propres, entraînant une réduction de 25% des dépenses liées aux engrais. L'examen des sols a été généralisé à tous les secteurs grâce à la mise en place d'un laboratoire central du Groupe situé dans la zone de Tadla. Ce centre est capable de traiter 200 échantillons de terre quotidiennement, offrant ainsi la possibilité de développer des mélanges d'engrais convenant à chaque champ spécifique.
 
La filière sucrière, tout en continuant à œuvrer pour l’augmentation soutenue des revenus des agriculteurs partenaires moyennant l’amélioration de la compétitivité et de la rentabilité des plantes sucrières, tient à remercier l’ensemble des Autorités centrales et régionales pour l’appui important octroyé en vue de la production nationale de sucre, vecteur de développement régional durable et de renforcement de la souveraineté alimentaire de notre pays.
 





Jeudi 26 Octobre 2023

Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | Quartier libre | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.





























Le bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala
Menu collant à droite de la page