L'ODJ Média




Canicule: des conseils contre les effets de la déshydratation


Le médecin, chercheur en politiques et systèmes de santé, Tayeb Hamdi, met en garde contre les effets de la déshydratation et de l’hyperthermie, deux principales causes de décès notamment chez les personnes âgées.



Des conseils du Dr Tayeb Hamdi

Canicule: des conseils contre les effets de la déshydratation
1 – Boire beaucoup d’eau est une nécessité vitale pour tout le monde avant de sentir la soif et prendre des jus et de la soupe pour apporter au corps les sels minéraux.
2 – Se mouiller le corps sous la douche plusieurs fois par jour sans sécher le corps avec des serviettes après le bain, se vaporiser le corps avec de l’eau fraiche ou se mouiller avec des serviettes imbibées d’eau.
3 – Exposer les parties mouillées à l’air ou au vent d’un ventilateur électrique ou manuel.
4 – Manger des repas fractionnés plusieurs fois par jour, en privilégiant les légumes et les fruits pour apporter au corps ses besoins en eau et en sels minéraux sans l’épuiser. Rafraichir son milieu de vie et éviter toute exposition à la chaleur

5 – Garder les milieux de vie frais. Un climatiseur apportera la fraîcheur nécessaire, à défaut un ventilateur, sera très utile spécialement après avoir mouillé son corps.
6 – Éviter de sortir pendant les périodes les plus chaudes de la journée de 11h à 21h. Si nécessaire, porter des vêtements en coton légers, amples et de couleur claire avec un grand chapeau. Éviter l’activité physique intense et rester à l’ombre autant que possible.
7 – Ne pas laisser les enfants et les personnes âgées, malades ou les personnes à besoins spécifiques seules dans les voitures.
Selon Dr Hamdi , des symptômes liés à la fatigue, les vertiges, la soif intense, les céphalées, les spasmes musculaires douloureux (en particulier dans les jambes, les bras ou l’abdomen), les nausées, les vomissements, les diarrhée, l’apparition de signes de déshydratation de la peau et de rougeur, avec de signes d’hyperthermie, de délire ou de perte de conscience, ainsi que la déshydratation buccale, du corps et la perte de poids, nécessitent une intervention médicale urgente.

Les premiers signes de déshydratation

Lorsque la déshydratation s'installe, la personne :

  • a soif ;
  • a les lèvres sèches ;
  • perd un peu de poids (perte inférieure à 5 % du poids du corps) ;
  • ressent une fatigue anormale ;
  • et perd ses forces.

La déshydratation grave

Elle correspond à une diminution du poids supérieure à 5 % du poids total de la personne. Lorsque cette perte de poids est supérieure à 10 %, le bon fonctionnement des organes vitaux (cœur, vaisseaux, foie, cerveau, etc.) peut être compromis.

Outre la perte de poids, la déshydratation grave s'accompagne de l'un ou plusieurs de ces signes :

  • une soif intense ;
  • une bouche et une langue sèches ;
  • un regard terne et des yeux enfoncés ;
  • l'apparition d'un pli cutané (lorsqu'elle est légèrement pincée, la peau tarde à retrouver son aspect initial) ;
  • une peau sèche, froide et pâle ;
  • une fièvre ;
  • des urines en faible quantité;
  • des maux de tête ;
  • une désorientation, des vertiges ;
  • des troubles de la conscience (malaise, étourdissements...) ;
  • une modification du comportement (agitation, apathie , grande faiblesse...)

Chez la personne âgée, des symptômes de déhydratation atypiques

Chez les personnes âgées, la sensation de soif est souvent retardée et peu marquée, ce qui est la cause de déshydratations souvent graves. Il faut penser à une déshydratation débutante en présence de :

  • une perte d'appétit ;
  • une fatigue inhabituelle ;
  • une somnolence inhabituelle ;
  • une petite fièvre...

Si la déshydratation n'est pas compensée rapidement par un apport en eau suffisant, elle peut s'aggraver rapidement.

Chez le nourrisson de moins de deux ans, des symptômes de déshydratation particuliers

Chez le nourrisson, la perte d'eau peut être très rapide pouvant entraîner une perte de poids de 10 voire 15 %. Il faut être vigilant et tout particulièrement avant l'âge de 6 mois car la fragilité du nourrisson est maximale à cet âge.

Il est donc important de connaître les signes de déshydratation du nourrisson et de consulter votre médecin immédiatement si votre nourrisson :

  • est anormalement apathique et dort beaucoup ;
  • est difficile à réveiller et gémit ;
  • a un comportement inhabituel ;
  • est pâle et a les yeux cernés ;
  • respire vite ;
  • continue de vomir malgré l'ingestion de solutions de réhydratation orales (SRO) ;
  • a une perte de poids de plus de 5 % ;
  • présente une dépression de ses fontanelles situées sur la partie supérieure du crâne (elles marquent le creux du doigt).

Source : https://www.ameli.fr/


Mercredi 13 Juillet 2022



Rédigé par Rédaction le Mercredi 13 Juillet 2022


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Juillet 2024 - 10:39 Oui, on peut soigner un coup de soleil naturellement

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média | Last Conférences & Reportages



Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.



















Revue de presse