Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Ce prix du carburant qui n'en finit pas. d'empoisonner notre climat social et ... politique


Le dossier combien problématique, des hydrocarbures a presque totalement quitté la sphère de la réflexion pour basculer vers la fixation. La flambé des prix ayant atteint dans le vif, le pouvoir d'achat de très larges franges de notre société, et la position du gouvernement sur le sujet, en sont pour beaucoup dans ce regrettable basculement.



Écouter le podcast en entier :


Par Najib Mikou

Pour ma part, je pense modestement que le terrain de la réflexion n'a pas été totalement exploré et que de grands espaces de rapprochement entre les deux thèses, existent bien encore, afin de faire baisser une pression réelle sur le citoyen, et de permettre dans le même temps, au gouvernement d'avancer dans son travail, loin de toute crispation pour le moins, inappropriée.


Ma proposition sur le très court terme, consiste à ne pas mettre en cause la liberté du marché parce que notre pays ne pourra pas faire marche arrière sur ce choix pour des raisons de crédibilité, d'image et d'ambitions légitimes, mais à agir sur 3 choses :


1- veiller sur une concurrence pure et parfaite entre les distributeurs, comme condition sine qua non d'un marché voulu libre. Aucune éventuelle entente sur les prix ne doit être ni permise ni encore moins tolérée,

2- appeler les distributeurs à contribuer à un "fond de soutien citoyen" et exceptionnel, au prix du carburant,

3- restituer à tout citoyen qui se présente à une station de carburant(motos, camions, autocars, véhicules jusqu'à 9 CV), 3 dh par litre acheté. L'Etat prend en charge ces 3 dh/litre qu'il finance à partir dudit fond qui sera alimenté également par des recettes additionnelles de la TIC et TVA, encaissées au-delà d'un prix du carburant à 10 dh l'essence et 9 dh le diesel.

Nous parviendrons ainsi, à cocher toutes les cases qui permettront à notre pays de renforcer sa cohésion sociale et sa sérénité globale, dans un climat international extrêmement tendu qui nous exporte une tonicité fortement nuisible, dont l'inflation galopante et dévastatrice, n'est que la partie apparente d'une mélasse puante et hors de tout contrôle.

Rédigé par Najib Mikou 



Lundi 25 Juillet 2022


Dans la même rubrique :
< >

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.